La France arrête de payer pour les tests PCR à | le dernier européen non vacciné | DW

Jusqu’à présent, la France payait tous les tests, qui étaient facturés aux laboratoires privés car ils soumettaient ensuite la facture à Jamsostek.

Cet acte a poussé de nombreux Français à ne pas vouloir se faire vacciner, car un test négatif leur a également permis d’avoir un permis sanitaire leur donnant accès à la plupart des cages du pays.

Le Premier ministre Jean Castex examiné dans une interview Écho, Ce vendredi (15/10/2021) qu' »il n’est pas légal pour les contribuables de payer le test de commodité ».

Le ministère de la Santé a fixé le prix des tests PCR à 44 euros et 22 pour les antigènes, qui passe à 25 s’ils sont effectués en pharmacie, où ils peuvent faire payer moins cher s’ils sont effectués un jour férié.

Le gouvernement, qui a annoncé en juillet dernier que les tests ne seraient pas gratuits pour les touristes, entend ainsi économiser au moins 3.400 millions d’euros.

Le président français Emmanuel Macron a annoncé mi-juillet que les tests ne seraient plus gratuits pour les non vaccinés, ainsi que des autorisations sanitaires obligatoires pour accéder à la plupart des zones fermées, ainsi que des obligations de se faire vacciner pour les toilettes et le personnel en contact avec les personnes vulnérables.

Depuis l’annonce, 20 millions de Français sont venus se faire vacciner.

Selon le ministère, entre mars 2020 et août 2021, 95 millions de tests PCR et 40 millions d’antigènes ont été réalisés dans le pays.

L’exécutif estime qu’en 2021 la facture de cet essai sera comprise entre 5 000 et 6 000 millions d’euros, après 2 600 millions selon 2020, poste qu’il espère réduire à 1 600 millions pour l’année prochaine.

En plus des économies, le mouvement vise également à convaincre environ 6 millions d’adultes qui n’ont pas été vaccinés de se faire vacciner. (EFE).

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.