« Je peux jouer à Estudiantes », champion du monde qui veut jouer à Pincha




« Je veux jouer à Boca et à River, dans les deux, mais je veux le vivre davantage en tant que spectateur », a déclaré Christian Karembeu avant de déclarer sa préférence pour l’équipe de La Plata.


Les élèves ajoutent un autre ventilateur. Et cette fois pas une de plus, car Christian Karimbeu, champion du monde avec l’équipe de France en 1998 et double vainqueur de la Ligue des Champions avec le Real Madrid a clairement exprimé sa préférence pour l’entité La Plata grâce Juan Sebastien Véronavec qui il partage un campus à Sampdoria en Italie. Boca ou River?… Pincha.

Bien qu’en premier lieu, il réfléchisse à la popularité et à la vocation de Xeneize et Millionaire : « Je veux jouer à Boca et River, dans les deux cas, mais je veux en faire l’expérience davantage en tant que spectateur. Ils m’ont dit que La Bombonera était incroyable, je voulais venir voir un grand match. » un natif de Nouvelle-Calédonie, mais des références au sport roi des Gaules, révèlent que les couleurs rouge et blanc lui ont été lancées par son actuel président en dialogue avec Radio Super Sports: « …J’aurais pu jouer pour Estudiantes de Verón. J’ai toujours suivi ce que faisait le président Verón, et bonne chance. J’adore Estudiantes por Verón ».

Dans la lignée de cela, l’ancien milieu de terrain de 51 ans a partagé les sensations qui l’ont mis au défi lorsqu’il a réussi à remporter la Coupe du monde : « Quand j’ai disputé la Coupe du monde, toute mon histoire a défilé. Je me souviens que mon rêve était de manger des pommes et je parcourais 14 kilomètres chaque jour pour chercher du pain et ensuite le partager avec mes 18 frères », pour révéler plus tard sa première rencontre avec le vainqueur de la Coupe du monde, Jorge Burruchaga : « La première fois que j’ai rencontré un champion du monde, c’était à Burruchaga, en France. C’était une inspiration totale, car je viens de le voir à l’écran et la rencontre a été magique pour moi. C’est l’un des meilleurs milieux de terrain du monde, il peut jouer des deux pieds, il peut faire des passes et il est comme Magic Johnson : il regarde dans une direction et il lance dans l’autre. C’était Burruchaga, c’était magique.

Ensuite, il a agité le drapeau et a défendu Lionel Messi et l’a félicité : « Messi est plus qu’un joueur. En France, on devrait plus respecter ce gamin, car il attire les gens. C’est très important. Vous ne pouvez jamais siffler Messi, car il est génial. C’était une erreur des fans, car Messi a toujours besoin d’affection, et si le public lui offre de l’affection, il se démarquera ».

Christian Karimbeu

Et il ajouta à propos de l’étoile du Rosaire : « Messi au PSG devrait être nommé chef de groupe. Messi est, si le PSG le laisse diriger, guider et garder le groupe, ils gagneront toujours. On le voit comme ça depuis 20 ans à Barcelone, donc on ne peut pas changer ça ».

Enfin, Karembeu a parlé des cadeaux du Real Madrid, a mis en avant Karim Benzema et a tiré des similitudes frappantes entre les assassins français et Kylian Mbappe avec Burruchaga et Diego Armando Maradona : « Benzema est non. Les 9 meilleurs de l’histoire du Real Madrid. Ce n’était pas facile pour lui, car à ses débuts il y avait Morata, Higuain, Cristiano Ronaldo… Benzema et Mbappe en équipe de France sont exceptionnels. Quand je les vois jouer ensemble, ils me rappellent Burruchaga et Maradona ».

Karembeu

Fanatique de Pincha ? découvrez tout Nouvelles des étudiants de La Plata par TyC sports. Suivez notre page sur Facebook : les étudiants de TyC Sports. vous pouvez également Inscription gratuite et spectacle préférences de notification dans votre navigateur ou téléchargez notre APP (disponible sur Android & iOS).

Ne manquez rien

Recevez les dernières nouvelles, quand Estudiantes (La Plata) joue et plus encore!


Cela peut vous intéresser


James Bonnaire

"Pionnier d'Internet. Faiseur de troubles. Amateur passionné d'alcool. Défenseur de la bière. Ninja zombie."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.