Il y a 12 candidats en lice pour la présidence française, Macron a la meilleure chance




CTK

Actualisé 07/03/2022 13:20

12 candidats se sont officiellement présentés à l’élection présidentielle française, le premier tour a eu lieu le 10 avril, a annoncé le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius. Selon les sondages d’opinion, l’actuel chef de l’Etat, Emmanuel Macron, a les meilleures chances de victoire. Il pourrait affronter la candidate d’extrême droite Marine Le Pen au second tour des élections, prévu le 24 avril.

La candidate républicaine (LR) Valérie Pécresse et l’autre représentant d’extrême droite Éric Zemmour pourraient également obtenir plus de dix pour cent des voix au premier tour. La liste comprend également, entre autres, la maire socialiste de Paris Anne Hidalgo et l’homme politique de gauche Jean-Luc Mélenchon.

Tous les candidats doivent obtenir au moins 500 signatures d’élus locaux d’au moins 30 départements, situés dans France 101 en tout.

Au final, figure sur la liste des candidats le candidat de gauche Philippe Poutou, candidat à l’élection présidentielle en 2012 et 2017. Selon le dernier décompte de jeudi, il ne compte que 439 signatures d’élus du gouvernement local.

En revanche, François Asselineau, candidat prônant la sortie de la France de l’UE et de l’OTAN, entré il y a cinq ans dans la bataille de l’Elysée, n’a pas recueilli suffisamment de signatures.

Journal Les Échos du lundi publié un nouveau sondage d’OpinionWay et Kéa Partners, selon lequel l’actuel chef de l’Etat Macron a les meilleures chances de succès.

Le sondage a également confirmé les tendances de ces derniers jours montrant que le soutien de Macron a monté en flèche depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine. Selon le nouveau sondage, il est désormais soutenu par 30% de l’électorat, la première fois qu’il franchit ce seuil dans un sondage réalisé par ces entreprises. Au cours de la dernière semaine, sa préférence a augmenté de 6 %, alors que d’autres sondages ont montré une augmentation tout aussi significative, notent Les Échos.

Le Pen recevra le deuxième plus grand nombre de voix (18 %) au premier tour des élections. La composition du second tour des élections, dans lequel les deux candidats les plus victorieux avancent si aucun des deux n’obtient plus de 50 % au premier tour, sera donc la même qu’il y a cinq ans. Même cette année, selon le sondage Les Échos, Macron gagnera dans la lutte avec Le Pen, avec 59 % des voix.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *