Guerre en Ukraine : la Turquie « ne dira pas oui » à l’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’OTAN

La Suède signera pour rejoindre l’OTAN, mettant fin à deux siècles de politiques non alignées, a annoncé cet après-midi la Première ministre suédoise Magdalena Andersson. « Le gouvernement a décidé d’informer l’OTAN du désir de la Suède de devenir membre de l’alliance », a déclaré Andersson lors d’une conférence de presse à Stockholm, après une réunion exécutive extraordinaire et un débat parlementaire. La Turquie a réagi et a supposé qu’elle était contre l’adhésion des deux pays à l’Alliance atlantique. Le ministre russe de la Défense déclare un cessez-le-feu à Azovstal pour évacuer les Ukrainiens blessés. Dans un communiqué, il a déclaré avoir ouvert un couloir humanitaire, par lequel les soldats ukrainiens blessés seraient transférés vers une unité hospitalière à Novoazovsk, une zone contrôlée par les forces russes et pro-russes. La Russie a déclaré que la solution était issue de négociations avec des combattants ukrainiens qui se trouvaient dans le complexe industriel et n’a pas précisé combien de personnes seraient évacuées. Les autorités ukrainiennes affirment qu’environ 1 000 soldats sont toujours à Azovstal, dont 600 ont été blessés.

Le blog en direct est terminé.

James Bonnaire

"Pionnier d'Internet. Faiseur de troubles. Amateur passionné d'alcool. Défenseur de la bière. Ninja zombie."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.