Grève des transports de dernière minute : le débrayage se poursuit

Manifestation au centre de Barcelone

Environ 150 opérateurs ont manifesté Cette semaine à travers le centre de Barcelone, beaucoup étaient accompagnés de leur famille, pour prendre leurs distances avec l’accord du gouvernement avec les associations majoritaires du secteur et soutenir le maintien des manifestations.

Comme le rapporte Guardia Urbana, les manifestants, dont la plupart portaient des gilets réfléchissants, symboles des manifestations, ont déjà commencé leurs actions. marche sur la Plaza de Catalunya Barcelone, hébergé par la Plate-forme nationale de défense du secteur des transports.

Derrière la bannière avec le slogan « Pour ne pas gagner, mieux vaut arrêter »les manifestants ont scandé des slogans pour montrer leur soutien à la décision de la Plate-forme nationale de défense du secteur des transports de garder le contact avec le gouvernement et de poursuivre leur protestation pour exiger des rémunérations minimales garanties.

Les manifestants exigent avec véhémence la démission du ministre des Transports, de la Mobilité et de l’Agenda urbain, Rachel Sanchezet crié des slogans tels que « jusqu’au bout » ou « pas un pas en arrière ».

La manifestation s’est terminée en place Sant Jaume . Barcelone, où l’opérateur a été appelé pour maintenir l’arrêt précédent « promesse dans l’air » qu’ils ont confirmé avoir reçu du gouvernement Pedro Sánchez.

Raimund Michel

"Tombe beaucoup. Passionné de télévision généraliste. Fan de zombies incurable. Solveur de problèmes subtilement charmant. Explorateur amateur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.