Frankenstein’s Monster : Huit cylindres transforment l’affreux Multiple en fusée routière

Beaucoup de gens considèrent également la série Multiple comme un monstre. Bien sûr, cela est principalement dû à son apparence, malgré le fait qu’il s’agit en fait d’une voiture assez performante dans son segment – l’ancienne émission Top Gear l’a même déclarée Car of the Year 2000.

Photo: Vilebrequin

Les fans de Sylvain Lévy et Pierre Chabrier ont passé les trois dernières années de leur vie à travailler sur le projet. Les seize moteurs d’origine montés à l’avant sont là, remplacés par le V8 de 7,0 L plein et central de la Chevrolet Corvette Z06 de génération C6

Cependant, ce Multipla particulier est un monstre à part entière, car dans cette spécification, il effrayera de nombreuses voitures de sport le jour du circuit. Deux fans français, Sylvain Lévy et Pierre Chabrier, ont participé à ce projet unique. Entre autres, ces deux personnes animent une chaîne YouTube où ils partagent leurs connaissances sur sa construction et son évolution.

Les travaux sur cette Multiple la plus rapide (peut-être même la Fiat la plus rapide) au monde ont commencé en 2019. Cependant, Sylvain et Pierre ont rapidement calculé qu’un projet aussi ambitieux ne pouvait se faire sans sponsors, et puisque nous vivons au 21ème siècle, ils ont décidé de en empruntant la voie du financement participatif, qui est une forme de collecte de fonds communautaires auprès d’un certain nombre de passionnés et de supporters.

Maintenant, après trois ans de travail acharné, de calculs, de recherche de pièces adaptées et de plusieurs nuits blanches, le projet appelé « Milletipla » est enfin terminé. Naturellement, il s’agit d’une combinaison du mot français mille et du nom Multipla, de sorte que le projet peut être trouvé sur Internet sous le nom « 1000tipla ». Le projet sera officiellement présenté au monde lors du Mondial de l’Automobile de Paris de cette année.

Les changements visuels par rapport au modèle d’origine sont perceptibles au premier coup d’œil. La voiture, basée sur la première version de la Multiply, produite entre 1998 et 2004, a reçu un kit carrosserie d’expansion complet en plus de souder les portes arrière.

Cela était nécessaire en raison du châssis modifié utilisant la technologie et les matériaux de course, et en partie aussi en raison des modifications aérodynamiques importantes qui étaient réellement fonctionnelles.

À première vue, le pare-chocs avant sur mesure distinctif avec séparateur de carbone ne manquera pas d’attirer votre attention, et au-dessus, curieusement, se trouve un aileron avant supplémentaire pour réduire la flottabilité de l’essieu avant. Les ailes avant considérablement élargies, qui sont reliées par de nouveaux seuils, méritent certainement d’être mentionnées.

Cependant, l’arrière de la voiture dégage définitivement l’impression la plus brutale. Ici, d’une part, on voit les évents sur les ailes pour la dissipation de la chaleur et surtout l’air « supplémentaire » à haute pression pour une meilleure force d’appui. Mais pour être sûr, il y a toujours le diffuseur arrière massif sur le pare-chocs arrière et les ailes qui sont complètement indubitablement attachées au capuchon de coffre (une fois), inspiré par les courses DTM.

Et le meilleur au final. Le moteur d’origine, le quatre cylindres en ligne de 1,6 litre de 103 chevaux, a dû céder la place au moteur de la Corvette Z06 de génération C6 susmentionnée, un monstrueux moteur de 7,0 litres qui produisait essentiellement 505 chevaux respectables il y a environ 15 ans, dans ce cas, le moteur a été modifié à une puissance incroyable de 1 000 chevaux.

Ceux qui vont déjà acheter une voiture avec l’intention d’humilier la supersportive, il faut décevoir un peu – Sylvain et Pierre n’ont pas dit un mot sur le prix de fabrication, ni même si la voiture sera vendue. à vendre. Très probablement, nous ne connaîtrons son prochain destin qu’après la première officielle au Mondial de l’Automobile de Paris (17-23 octobre).

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *