Francfort et Leverkusen cherchent à poursuivre leur voyage vers l’Europe

Francfort/Leverkusen (dpa) – L’Eintracht Francfort attend avec impatience une soirée magique de Coupe d’Europe. Au Bayer Leverkusen, l’atmosphère est quelque peu tendue après le récent revers sportif et personnel.

Dans la course au billet pour les quarts de finale de la Ligue Europa, Werkself devra rattraper l’Atalanta Bergame ce jeudi (18h45 / RTL+) sans ses joueurs phares Florian Wirtz, Patrick Schick et le blessé Jeremie Frimpong. Lors du match retour des huitièmes de finale contre le Betis Séville (21h/RTL) après un match nul 2-1 il y a une semaine, un match nul a suffi aux Hessois, invaincus depuis trois matches de compétition, pour progresser.

En seulement dix jours, le monde jusque-là parfait de Bayer est devenu un peu chaotique. En raison de défaites à Bergame et dans le derby de Bundesliga contre le 1. FC Köln (0-1), le troisième joueur de Bundesliga devra se soucier des buts internationaux et nationaux pour la saison. « Nous voulons nous qualifier pour le prochain tour et nous donnerons tout ce que nous avons sur le terrain », a promis mercredi l’entraîneur de Leverkusen, Gerardo Seoane. Mais il sait aussi : « Cela demandera une performance plus constante qu’au match aller. Bergame est une équipe d’escrocs à haute intensité et puissance de duel. »

Bayer blessé

De plus, la grave blessure de la starlette Wirtz, longtemps absente en raison d’une déchirure ligamentaire, est très triste. Non moins amère pour Werkself était la déchirure syndesmose à la cheville droite de l’arrière droit Frimpong, qui ne rejouera pas non plus cette saison.

« On pleure toujours quand un joueur est blessé. Néanmoins, nous devons regarder vers l’avenir et tous plus proches les uns des autres. Chacun doit assumer ses responsabilités et faire sa part », a déclaré Seoane. La raison en est que le meilleur buteur de Schick n’est plus en forme après sa blessure au mollet. « Bien sûr, nous avons perdu un joueur très important. Maintenant, c’est aux autres », a déclaré le milieu de terrain Exequiel Palacios, ajoutant de manière agressive : « C’est comme une finale pour nous que nous voulons gagner. »

Confiance à Francfort

La bonne humeur a gagné à Francfort. Après les trois dernières victoires consécutives en compétition, les Hessois sont confiants dans le deuxième duel avec le Betis Séville, d’autant plus que l’entraîneur Oliver Glasner dispose de l’équipe la plus solide disponible. « Nous voulons offrir aux supporters une bonne soirée de Ligue Europa et jouerons pour gagner », a déclaré l’Autrichien de 47 ans à propos du parcours.

Son protégé de la saison 2018/19 a fourni une motivation supplémentaire lorsque l’Eintracht a perdu en demi-finale aux tirs au but à Chelsea, qui a finalement remporté la coupe. « Nous avons fait un beau voyage à l’époque. Nous voulions vivre quelque chose comme ça cette fois aussi. Tout le monde a l’ambition et l’ambition d’aller le plus loin possible », a déclaré le gardien national Kevin Trapp.

Cependant, Glasner a mis en garde contre la sous-estimation de l’adversaire. « Comme au match aller, nous avons besoin d’une performance absolue », a déclaré l’entraîneur de l’Eintracht et a averti : « Nous ferions bien de ne pas construire un château en l’air et de réfléchir à l’endroit où le voyage pourrait aller. »

Composition attendue

Bayer Leverkusen – Atalanta Bergame (jeudi, 18h45 / RTL+) :

Bayer Leverkusen : Hradecky – Fosu-Mensah, Tapsoba, Tah, Hincapié – Palacios, Andrich – Diaby, Demirbay, Paulinho – Alario

Atalanta Bergame : Musso – Toloi, Demiral, Djimsiti – Hateboer, de Roon, Freuler, Zappacosta – Koopmeiners – Malinovsyi, Muriel

Arbitre : François Letexier (France)

James Bonnaire

"Pionnier d'Internet. Faiseur de troubles. Amateur passionné d'alcool. Défenseur de la bière. Ninja zombie."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.