France : Google condamné à 500 millions d’euros d’amende – Puls Biznesu

L’Office français de la concurrence a infligé une amende de 500 millions d’euros à Google pour ne pas avoir payé les éditeurs de presse pour qu’ils publient leurs contenus sur leur plateforme.

Google a son siège à Mountain View, en Californie

Photo de David Paul Morris/Bloomberg

Le régulateur français (Autorité de la concurrence) a ordonné au propriétaire de Google Alphabet de signer un contrat avec l’éditeur en 2020, en vertu duquel il réglera les comptes des fragments d’articles publiés sur la plate-forme Google News. Le bureau prétend que l’entreprise ne s’est pas conformée à cette décision.

« L’amende de 500 millions d’euros tient compte de la gravité des infractions constatées et du non-respect persistant de la loi par Google », a déclaré la responsable du bureau de la concurrence, Isabelle de Silva. Il a ajouté qu’il s’agissait de l’amende la plus élevée jamais infligée pour non-exécution d’une décision.

Le géant américain de la technologie doit proposer d’ici deux mois comment il rémunérera les agences de presse et autres éditeurs pour l’utilisation de leur contenu. Dans le cas contraire, l’office français infligera à Google une amende supplémentaire pouvant aller jusqu’à 900 000. euros par jour.

« Nous sommes déçus d’avoir agi de bonne foi lors des négociations. Ces amendes ne reflètent pas les efforts déployés ou la réalité de l’utilisation du contenu du message sur notre plateforme. La décision concerne principalement les négociations qui ont eu lieu entre mai et septembre 2020. Depuis, nous avons continué à travailler avec les éditeurs et les agences de presse pour trouver un terrain d’entente », a déclaré un porte-parole de Google dans un entretien à l’AFP.

©

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.