Frana rend au Bénin 26 œuvres d’art volées au XIXe siècle – International


Fin octobre, la France restituera les 26 œuvres d’art béninoises pillées au palais d’Abomey au XIXe siècle, comme promis en 2018, a annoncé ce vendredi le président français Emmanuel Macron.

« Fin octobre, nous rendrons 26 trésors au Bénin » lors d’une cérémonie en présence du président béninois Patrice Talon, a déclaré Macron, qui a promu des actions similaires avec la Côte d’Ivoire.

Ses propos ont été tenus lors d’un sommet à Montpellier (sud) sur les relations franco-africaines avec des membres de la société civile et aucun dirigeant africain n’a été invité.

En novembre 2018, la France a promis de restituer 26 œuvres d’art du « Trésor de Bhanzin », volées au palais d’Abomey en 1892 pendant la guerre coloniale.

La décision de restituer les œuvres, qui sont conservées au musée du quai Branly, s’est appuyée sur les rapports de Bndicte Savoy, du Collège de France, et de Felwine Sarr, de l’Université Saint-Louis au Sénégal.

« Je serai la fierté du Bénin », a déclaré Macron d’un ton de voix, arguant que cela a permis à la jeunesse africaine d’accéder à « leur culture ». « Ce remboursement sera aussi une fierté pour la France », a-t-il ajouté.

La politique de restitution des œuvres volées d’Afrique est l’un des symboles de la « nouvelle relation » que le chef de l’Etat français veut entretenir avec le continent africain, dans un contexte difficile.

L’influence des anciennes puissances coloniales en Afrique est confrontée à une concurrence accrue, notamment avec la Russie, et Paris est en crise avec ses deux anciennes colonies : le Mali et l’Algérie.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.