Etats-Unis : Kamala Harris se rend en France pour rechercher la réconciliation – USA – International

Vice-président des États-Unis d’Amérique, Kamala Harris, se rendra à Paris ce lundi, où il passera cinq jours à rechercher la réconciliation avec le gouvernement français après un épisode complexe qui a assombri les relations diplomatiques en raison de désaccords sur un contrat de sous-marin pour l’Australie.

(Aussi: Biden défend son alliance avec l’Australie au milieu des tensions avec la France)

Son avion décollera ce lundi soir pour une visite qui se déroulera entre le mardi 9 et le samedi 13 novembre, une longue visite qui démontre la volonté de la Maison Blanche de tourner la page après l’annonce d’une nouvelle alliance de défense sur NOUS dans le Pacifique, ce qui a mis à mal le gros contrat de sous-marin australien attribué à l’origine à La France.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken et le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche Jake Sullivan se sont également rendus à Paris récemment pour calmer les choses. Et le président Joe Biden était aussi en quelque sorte sur le sol français lorsqu’il a rencontré son homologue Emmanuel Macron il y a 10 jours à l’ambassade de France près du Saint-Siège à Rome.

Le vice-président sera reçu mercredi par Macron pour évoquer « l’Europe, la sécurité indo-pacifique et la santé mondiale », selon la Maison Blanche.

Le renforcement de la coopération entre la France et les États-Unis dans le domaine spatial sera également au menu de la visite, selon un communiqué publié par la rencontre entre Biden et Macron.

La vice-présidente se rendra également avec son mari, Doug Emhoff, au cimetière militaire américain de Suresnes, près de Paris.

Le 11 novembre, Journée des anciens combattants en Amérique, Harris participera à une cérémonie commémorant l’armistice de 1918 qui a mis fin à la Première Guerre mondiale. Le même jour, il participera au Forum de Paris sur la paix, organisé par Macron.

Le 12 novembre, il participera à une conférence internationale sur la Libye. Le rassemblement vise à préparer les élections présidentielles du 24 décembre, qui devraient être suivies des élections législatives un mois plus tard. L’élection vise à mettre fin à une décennie de chaos dans le pays, après la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011. AFP

Cela peut vous intéresser

– Les États-Unis rouvrent leurs frontières : c’est une obligation pour voyager
– La condamnation historique d’un tribunal italien à 70 membres de la ‘Ndrangheta

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.