Et d’autres pertes. Plíšková de nouveau absent, pas assez pour Teichmann à Rome

La Tchèque Linda Fruhvirtová, 17 ans, est de nouveau absente après moins de deux semaines à jouer avec l’Estonienne Kaia Kanepi.

Fin avril, l’Estonien a éliminé la talentueuse République tchèque au premier tour du prestigieux tournoi de Madrid après des sets 3: 6, 4: 6. Aujourd’hui, il l’a encore arrêté, au 2e tour le challenger à Paris Fruhvirtová a encore perdu en deux sets, cette fois 6:7, 4:6.

Le garçon tchèque de la capitale française a dépassé l’Américaine favorite de Christina McHale mais n’a réalisé aucune autre surprise. Dans le même temps, il débute bien face aux joueurs de tennis les mieux classés. Au premier tour, il l’a frappé tout de suite et a mené 2: 0, mais les quarts de finalistes des quatre tournois du Grand Chelem ont transformé cinq joyaux en 5: 2 pour lui.

Ensuite, Fruhvirt a montré la ligne et a pris une avance de 6: 5, mais le tie-break a été décisif. Et là-dedans, Kanepi a gagné 7 : 4.

La 202e mondiale a également mieux commencé le deuxième set, prenant une avance de 3:1, mais une fois de plus, elle n’a pas été freinée par son adversaire de 156 places et quadruple vainqueur du tournoi WTA, après une heure et demie. , changez la première correspondance.

Karolína Plíšková, qui a perdu contre Jil Teichmann au 2e tour du tournoi sur terre battue à Rome et a raté les trois dernières participations des années précédentes, a également échoué. Le Tchèque était le sixième joueur du premier tour à remporter un match nul gratuit, il n’a pas organisé le match d’ouverture pour la quatrième fois sur six participations au tournoi cette année.

La six mondiale de 30 ans a perdu contre son adversaire suisse, qui est de six ans son cadet, pour la deuxième fois de sa carrière. A Rome, elle a été la dernière Tchèque en simple, suivie de Karolina Muchova et Tereza Martincova.

Plíšková a remporté sa troisième défaite consécutive en WTA, et après s’être cassé le bras en décembre, il a un bilan de deux victoires et six défaites cette année. Il a joué à Rome pour la huitième fois, en 2019 il y a remporté le titre.

Après la pause en première mi-temps, il n’a pas bien débuté face à Teichmann. Dans le premier set, il n’a pas obtenu une seule passe et a perdu contre un adversaire bien en mouvement, il a perdu le premier set 2: 6. Pendant la pause, il a quitté l’arène pendant un moment et est revenu avec une énergie renouvelée.

Dès le début, il a breaké son adversaire à deux reprises, qui est 29e, et menait 3: 0. Après cela, il a perdu deux de ses trois services et Teichmannová a égalisé pour 4: 4, mais Plíšková a immédiatement répondu avec un autre break et a terminé le deuxième réglé avec son propre service.

Dans une action décisive, le natif de Louny a évité plusieurs breakballs, mais à 4:4, il a envoyé le ballon dans la voiture lors de la sixième tentative de l’adversaire et Teichmann a pu servir. Bien que Plíšková se battait toujours, il a payé la même pièce à la Suisse, mais au service suivant, il a de nouveau hésité et son adversaire a utilisé le premier espadon.

La Suisse contre Plíšková fait suite à la victoire de l’an dernier contre Cincinnati sur terrain dur et en huitièmes de finale, elle affrontera Jelena Rybakinová du Kazakhstan. Elle a battu l’Américaine Lauren Davis 6:4 et 6:3.

Le conquérant de Martincová, Amanda Anisimov, a également continué. L’Américaine de 20 ans a battu la quatorzième mondiale Belinda Bencicová 7:6, 6:1 et est à Rome dans les 16 derniers pour la quatrième tentative.

Iga wiateková de Pologne continue d’espérer conserver le titre. La numéro un mondiale, qui avait raté le tournoi précédent à Madrid en raison d’une blessure à l’épaule, a commencé par des victoires nettes sur la Roumaine Elena-Gabriela Ruse 6 à 3 et 6 à 0. Elle a remporté son 24e match consécutif et est au tour suivant. affrontera la Biélorusse Victoria Azarenkova.

Deux défaites d’affilée sur terre battue ? Nadal ne le sait pas

L’Espagnol Rafael Nadal a lancé sa candidature pour sa onzième victoire en tournoi sur terre battue à Rome avec une nette victoire sur John Isner. Le champion en titre a battu l’athlète américain de six mètres 6:3, 6:1 en un quart d’heure.

Nadal, 35 ans, a gagné cinq jours après avoir perdu au tournoi de Madrid en quart de finale face à son jeune compatriote puis champion Carlos Alcaraz. Ainsi, il a confirmé la règle selon laquelle il n’avait jamais perdu lors de deux matchs consécutifs sur terre battue. Pour la 44e fois de sa carrière, il a réussi à remporter le match suivant après avoir perdu son duel de surface le plus populaire.

Isner a tiré plus de 450 as cette année, mais Nadal ne lui a permis qu’une seule fois aujourd’hui et a pris son service quatre fois. L’Américain de 37 ans a frappé deux breakballs à la minute 3:3, mais l’Espagnol a refusé et n’a plus donné d’occasions à son adversaire dans le match.

« Je n’ai pas eu un bon début de match et il a même eu une chance de revenir. J’étais alors entre ses mains. Heureusement, il n’a pas frappé quelques coups de poing, j’ai pu le briser et le match était terminé. , a déclaré Nadal.

Le quatrième joueur mondial affrontera Denis Shapovalov du Canada au troisième tour, comme l’an dernier, contre qui il a paré deux matchs il y a un an. « L’année dernière, c’était une blague, le match que j’ai sauvé contre lui. Je sais à quel point c’est dangereux. Je dois bien jouer, mieux qu’aujourd’hui », a déclaré Nadal avant un affrontement passionnant en huit finales avec le top 16 mondial.

Tournoi de tennis masculin et féminin à Rome (terre battue) :

Femmes (subventionné 2 527 250 euros) :

Simple – Tour 2 : Teichmann (Suisse) – Karolina Pliskova (6-ČR) 6 : 2, 4 : 6, 6 : 4, wiateková (1-Pol.) – Ruseová (ROU) 6 : 3, 6 : 0, Sakkarivá (4-Řec.) – Alexandrovová (Rus.) ) 6:3, 6:2, Pegula (13-USA) – Kalininova (UKR) invaincu, Andreescu (CAN) – Parrizasova (Sp.) 6:3, 7:6 (7:4), Sabalenkova ( 3 – Blanc ) – Chang Shui (Chine) 6 : 2, 6 : 0, Marticova (Croatie) – Kontaveitova (5-Est.) 6 : 2, 6 : 3, Anisimova (USA) – Bencicova (12-Suisse .) 7 :6 (7:5), 6:1, Rybakin (KAZ) – Davis (USA) 6:4, 6:3, Gauff (15-US) – Brengle (USA) 6:2, 6:4, Azarenková ( 16- Bl.) – Osoriová (Col.) 6:2, 6:4.

Hommes (subvention 5 415 410 euros) :

Simple – Tour 2 : Zverev (2-DEU) – Baez (ARG) 7:6 (8:6), 6:3, Nadal (3-Sp.) – Isner (USA) 6:3, 6:1, Khachanov (Rus.) ) – Carreno (15-Sp.) 6:4, 2:6, 6:1, De Minaur (Austr.) – Paul (USA) 7:5, 6:4

James Bonnaire

"Pionnier d'Internet. Faiseur de troubles. Amateur passionné d'alcool. Défenseur de la bière. Ninja zombie."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.