En Europe, les Allemands préfèrent émigrer en Suisse

Début 2021, quelque 309 000 Allemands vivaient dans le voisin du sud, a annoncé mardi l’Office fédéral des statistiques. Le nombre n’a cessé d’augmenter au fil des ans. Par rapport à 2020, l’augmentation est d’environ 2 100 personnes ou 0,7 %.

L’Autriche suit à la deuxième place parmi les destinations d’émigration, dont environ 209 000 Allemands deviendront résidents en 2021. Une augmentation de quatre pour cent ou environ 8 700 personnes. « Ce que les deux pays ont en commun, c’est que le changement de lieu de résidence des Allemands est facilité par la proximité physique et l’absence de barrières linguistiques. » De temps en temps, l’aspect fiscal peut également jouer un rôle en Suisse.

6900 naturalisés

Le troisième plus grand groupe d’Allemands – environ 140 000 personnes – vit en Espagne. En France, il y en a 83 000, aux Pays-Bas 81 000.

La Suisse est aussi le pays d’Europe où les Allemands acquièrent le plus la nationalité : en 2020, il y a eu 6 900 naturalisations, 4,3 % de plus qu’en 2019 et un record. En termes de naturalisation, la Suède occupe la deuxième place : 1 400 Allemands deviendront citoyens suédois en 2020.

(Reuters)

Raimund Michel

"Tombe beaucoup. Passionné de télévision généraliste. Fan de zombies incurable. Solveur de problèmes subtilement charmant. Explorateur amateur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.