Efacec peut être vendu à deux acheteurs distincts – Société

La reprivatisation d’Efacec pourrait passer à une troisième phase où les deux propositions contraignantes présentées seront analysées, comme l’a rapporté ce mardi écologique. Le gouvernement a sélectionné cinq candidats pour la deuxième phase, comme cela avait été avancé par Negócios, mais seulement deux ont fait cette proposition contraignante : la DST et la Sodécia. Les deux impliqueraient des garanties de l’État.

La date limite pour soumettre des propositions contraignantes pour la re-privatisation d’Efacec est le 19 juillet et est actuellement en cours d’analyse. Le gouvernement a reconnu, selon les journaux en ligne, des négociations simultanées avec la DST et la Sodécia, qui pourraient conduire à la division d’Efacec en deux. Les trois candidats restants (China Chint Group Corporation, l’égyptien Elsewedy Electric et l’espagnol Iberdrola) se sont retirés en raison de la détérioration de la situation financière de l’entreprise et des perspectives économiques de plus en plus difficiles.

Outre des projets industriels et stratégiques pour Efacec, une proposition de capitalisation sur l’entreprise, qui s’est retrouvée en difficulté après Luanda Leaks, qui a ordonné la saisie des actifs de l’entrepreneur angolais Isabel dos Santos, qui détenait 71,73 % d’Efacec. Et c’est la position nationalisée par le gouvernement portugais. Comme rapporté par Negócios, et lors de la nationalisation, l’évaluation a conclu qu’il n’y aurait pas de place pour le paiement d’une quelconque compensation aux femmes entrepreneurs ou aux banques créancières.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.