Dernière maternité d’Ukraine dans le Donbass : des femmes y ont accouché même pendant les bombardements

Selon le nouveau directeur du Bureau national de la cybersécurité et de la sécurité de l’information (NÚKIB), Lukáš Kintra, il y a actuellement une pénurie d’experts en cybersécurité en République tchèque. Selon lui, il s’agit d’une faiblesse commune à tous les pays et espaces privés. Selon lui, la question est aussi de savoir si la finance est toujours utilisée efficacement dans la cybersécurité. Kintr a remplacé Karel ehka à la tête du bureau en juillet, qui est devenu chef d’état-major. Le nouveau patron ne prévoit pas de réévaluer fondamentalement les priorités, les plans ou les processus du bureau de si tôt.

Kintr a déclaré qu’il avait pris la direction de NÚKIB principalement avec humilité et avec respect pour le travail que tout le monde au bureau avait fait jusqu’à présent. Il a déclaré qu’il était déterminé à suivre et à poursuivre ce que son prédécesseur Ehka avait laissé derrière lui, à savoir la réalisation du concept de développement de NÚKIB. « Je vois cela comme une excellente opportunité de participer au renforcement de la cybersécurité de la République tchèque et comme un défi pour servir le pays. Dans un avenir proche, je ne prévois pas de réévaluer fondamentalement les priorités, les plans ou les processus du bureau. Il de nombreuses raisons m’ont amené ici, mais le principal est le fait que je participe personnellement aux choses et que je n’ai aucune raison de les changer », a déclaré Kintr.

NÚKIB compte actuellement environ 300 employés. Selon Kintra, l’un des objectifs à long terme est d’augmenter le nombre de personnel qualifié. « Bien que le nombre d’employés augmente (par exemple, une cinquantaine d’employés sont recrutés en 2021), il n’est toujours pas possible de pourvoir tous les postes, en particulier dans les postes techniques, c’est pourquoi le bureau essaie de travailler sur les potentiels diplômés et de développer davantage leur professionnalisation. qualifications », a déclaré le directeur. .

Albert Gardinier

« Fan d'alcool incurable. Fier praticien du web. Joueur en herbe. Passionné de musique. Explorateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.