Cort remporte la dixième étape du Tour de France, Pogačar conserve de justesse le maillot jaune

Renouveler: 12/07/2022 18:08
Délivré par:

Morzine (France) – Le cycliste danois Magnus Cort Nielsen a remporté la dixième étape du Tour de France. Il a décidé de la bande finale de l’ascension finale. Le champion en titre Tadej Pogačar reste dans le jaune, bien que sa position de leader au classement général ait été attaquée par l’Allemand Lennard Kämna. Après la journée libre, la première phase a été interrompue pendant environ 15 minutes par une intrusion d’activistes alertant sur le changement climatique.

L’incident s’est produit alors que le leader Albert Bettiol, seul dans l’échappée, se trouvait à environ 36 kilomètres de la ligne d’arrivée. Avant le reste du groupe de réfugiés, qui avait fui peu de temps auparavant, les personnes portant des T-shirts sur lesquels on pouvait lire « Il nous reste 989 jours » étaient déjà sur la bonne voie. « Vu le désintérêt du gouvernement pour la crise climatique, nous devons venir utiliser le Tour de France pour attirer l’attention sur ce qui est nécessaire à notre survie », a déclaré Dernière Rénovation dans un communiqué.

L’arbitre a arrêté le leader Bettiol, les réfugiés et le peloton ne pouvaient pas continuer non plus. Lorsque les organisateurs et les policiers ont chassé les manifestants de la piste, la course s’est poursuivie avec la distance maintenue avant l’interruption.

Bettiol est resté en sécession jusqu’à la dernière randonnée de dix-neuf kilomètres jusqu’à la station de ski de Megéve. Une douzaine de kilomètres avant la ligne d’arrivée, cependant, un autre cycliste l’a rattrapé, et bien qu’il ait encore attaqué peu de temps après, il n’avait plus assez de force et s’est retrouvé à la dix-huitième place.

L’ordre a été renversé lors de l’ascension finale. Dans les cent derniers mètres, l’Australien Nick Schultz, qui a remporté l’an dernier l’étape de Pustevny sur le Sazka Tour (anciennement le Czech Tour), a failli l’emporter, mais Cort l’a dépassé sur la bande de quelques centimètres. Le Danois de l’écurie EF Education – EasyPost a remporté une étape du Tour de France pour la deuxième fois de sa carrière après quatre ans de succès à Carcassonne, et il a également remporté six victoires d’étape sur la Vuelta.

Le peloton avec le leader de la course Pogačar a laissé partir les réfugiés pendant plus de neuf minutes, si bien que l’Allemande Kämna a presque pris la tête. Au final, cependant, il n’a pas été en mesure de suivre les coureurs les plus rapides en échappée et a perdu 22 secondes au profit du vainqueur. Au final, il ne s’est déplacé qu’à la deuxième place, à onze secondes de Pogačar.

Mercredi, le peloton affrontera une étape de montagne difficile d’Albertville au col de Granon Serre Chevalier. En chemin, ils ont également gravi le célèbre sommet du Col du Galibier, qui culmine à 2 642 mètres d’altitude.

Tour de France cycliste – 10ème étape (Morzine – Megéve, 148,5 km) :

1. Cort (Dan./EF Education-EasyPost) 3:18:50, 2. Schultz (Aust./BikeExchange-Jayco) même temps, 3. Sánchez (Sp./Bahrain Victorious) -7, 4. Jorgenson ( AS /Movistar) -8, 5. Van Baarle (Pays-Bas/Ineos Grenadiers) -10, 6. Zimmerman (Allemagne/Intermarché-Wanty-Gobert) -15, 7. Thomas (Fr./Cofidis) -18, 8. Leknessund ( Nor./DSM) -20, 9. Wright (Brit./Bahrain Victorious), 10. Kämna (Allemagne/Bora-hansgrohe) tous les deux -22.

Ordre courrant: 1. Pogačar (Slovénie/SAE Team Emirates) 37:11:28, 2. Kämna -11, 3. Vingaard (Dan./Jumbo-Visma) -39, 4. Thomas -1:17, 5. A. Yates ( les deux Brit./Ineos Grenadiers) -1:25, 6. Gaudu (Fr./Groupama-FDJ) -1:38, 7. Bardet (Fr./DSM) -1:39, 8. Pidcock (Brit./ Ineos Grenadiers) -1:46, 9. Mas (Sp./Movistar), 10. Sánchez les deux -1:50.

randonnée à vélo sur route

Raimund Michel

"Tombe beaucoup. Passionné de télévision généraliste. Fan de zombies incurable. Solveur de problèmes subtilement charmant. Explorateur amateur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.