CLIMAT : Manipulation du vice-président de la Commission européenne

Lors d’une réunion du Parlement européen le 7 juin 2022 lors d’un débat sur le paquet Fit for 55 ml, M. Timmermans, vice-président de la Commission européenne, a de nouveau reçu des informations manipulatrices (des) sur la soi-disant crise climatique.

Mettons de côté le sentiment de destruction de la production de moteurs à combustion interne d’ici 2035 et lui faisant un pas vers l’utopie (et pédytopie) de la soi-disant décarbonation, quand on ne sait pas ce que l’année prochaine apportera. code que nous ne savons pas comment cette destruction affectera un tel phénomène, le vice-Premier ministre laisser une centaine en pacr.

Tout d’abord, la crise climatique dite propagée, qui selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC, AR6, Composition physique), n’est qu’un terme utilisé par les médias. . Par conséquent, l’astuce principale du rachitisme est utilisée par les commerçants peu scrupuleux avec peur.

Je n’aborderai pas les possibilités techniques et surtout économiques d’une décarbonation complète, qui s’apparentent toutes les deux plus à une pièce d’argent, mais je me concentrerai surtout sur son discours, dans lequel M. Timmermans est impliqué dans la météorologie et la climatologie. Je cite:

Le Parlement s’est immédiatement rendu compte que nous étions dans une situation d’urgence climatique. L’année dernière, nous avons vu des inondations en Allemagne, en Belgique et aux Pays-Bas, tuant des gens et provoquant des codes comme jamais auparavant. Nous avons eu un ouragan en République tchèque avant que l’ouragan ne se manifeste là-bas. Nous avons des conditions météorologiques vraiment imprévisibles : neige en Espagne quand vous n’en avez pas, sécheresses et inondations dans les villes où vous n’en avez pas. Je ne pense pas qu’un citoyen européen ait besoin d’être convaincu que nous sommes en pleine crise climatique. Ce n’est pas une crise imminente. Vous êtes ici.

M. Timmermans (et en particulier la plupart des membres du Parlement européen) ne sont pas conscients que les inondations sont toujours présentes en Europe, et lorsque nous avons un avertissement lumineux, bien plus souvent, il survient de manière inattendue. Et il y en a plus et ils ne sont rien. Faisons une sieste. quelques données du livre Floods in the Czech Lands (Kozk et al., 2007) :

Le pot de croissant quotidien le plus élevé enregistré (24 heures, 7-7 heures SE) en République tchèque : 345 mm, Nov Louka dans les montagnes de Jizera, 29 juillet 1897. À la suite de ces scories, des inondations sont apparues, il est temps de répéter à Labsk estimé mille ans . J’ajouterai une citation du chapitre sur les grandes eaux de la vallée de l’Elbe : 1900 La fin du siècle déluge.

Basé sur le prixce qui est un peu trompeur.

1. 1750-1800, c’est-à-dire pendant la période froide du Petit Age Glaciaire (!), Principalement influencé par l’émergence de la Grande Révolution Française

2. 1840-1880

3. 1990-2016 (pedbn).

La particularité de la dernière période riche en crues réside principalement dans le fait qu’elle a été précédée d’une période de très fortes crues et que maintenant les crues se produisent à des températures élevées. Incidemment, il est mentionné dans cet ouvrage que les plus grands radeaux du Mexique (Tabasco, Chiapas) se sont produits dans la période 1650-1680 et 1920-1950, dans le Jin américain (Paran) en 1590-1600, 1620-1630, 1740-1770 , tandis que sur le fleuve Yangtze, la plus grande inondation s’est principalement produite dans la période 1500-1700. Il est difficile de nier qu’à cette époque le climat était peut-être harmonieux.

Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) dans son dernier rapport sur nzk pesvden (croyance) sur un changement global de la fréquence ou de l’intensité des inondations (GIEC, AR6, p. 1568), sans même dire dans quelle direction, si c’est pire ou mieux. Je cite d’abord selon le dernier GIEC : De plus de 3 500 stations d’eau (limnigraphiques) enregistrées en 1961-2005 7,1 % station vznamn zven débit maximal, 11,9 % vznamn centimes (!) tchto extrême. Ce qui était encore plus pour moi, c’était l’introduction de ce phénomène (certaines crues se produisent plus en hiver, d’autres plus en été). Mais M. Timmermans est clair, nous avons une crise climatique. J’ajoute que la crise principale a été emportée.

Bien sûr, même aujourd’hui, les inondations sont dangereuses et tragiques, car les ventes seront toujours légèrement en avance sur nous, malgré tous les modèles météorologiques et radars et autres technologies. Mais maintenant que les sociétés riches et développées peuvent se permettre une technologie relativement coûteuse pour de meilleures prévisions, il y a un certain nombre de catastrophes météorologiques et hydrologiques. au moins vingt-quatre hommes! Ils tombent même code par rapport au produit intérieur brutbien qu’ils aient grandi dans l’ouïe absolue, bien sûr, parce que nous avons été et avons été riches jusqu’à présent. Ce travail De plus, il est tout à fait compréhensible que la conduite automobile soit un pays développé, il est donc plus résistant aux catastrophes.

Si seulement c’était au-dessus de l’Europe boue dsivIl y a cent cinquante ans, qui a provoqué une inondation catastrophique sans précédent dans la vallée de la rivière Berounka et s’est également accompagnée d’une tornade dévastatrice.

Entrez dans le tourment que M. Timmermans n’arrive pas du tout avant 2021 ; Comme je suis confronté à ce phénomène depuis trente ans, je peux dire que cela n’a aucun sens, ensoleillé. Oui, le code de tornade tragique de la Pologne dans d’autres Moravie est assez certain pendant la période de surveillance détaillée de ce phénomène, mais au cours de ce siècle, nous avons connu de très fortes tornades (par ex. ici et ici), ce qui évite ce phénomène blila (bien qu’il ne puisse pas y parvenir). Le premier ouragan scientifiquement décrit, super carburant enregistré par Johann Gregor Mendele en 1870, on fit en msci qu’il n’était pas du tout anormal que ce phénomène se produise, en juin ! La liste Obshl de ce phénomène en Europe est ici; de cette liste, on peut conclure que les tornades F4 (comme il y a un an en Moravie) ne sont malheureusement pas et ne font pas exception en Europe, bien qu’elles soient très rares. Sieste. du tronc avec une intensité F4 à Lublin, en Pologne, en juillet 1931, tandis qu’en juillet 1934 une intensité similaire du torse a été observée en Finlande. Une tornade très atypique niiv (F4) est apparue à Düsseldorf en 1936, mais en janvier ! Une vague massive avec au moins huit torches dévastatrices (une avec la plus haute intensité F5 !) s’est écrasée sur l’Europe occidentale en juin 1967, tuant quinze personnes. Mais à cette époque, selon M. Timmermans, le climat est probablement dans son ventre. Il y a beaucoup à dire sur les tornades et leurs tendances icimais je révèle que les journées ethniques et leur intensité ne peuvent être justifiées.

Je ne peux qu’affirmer que ces politiciens ne sont habiles qu’à user et même à abuser de la situation alors que la soi-disant couverture informationnelle de ce phénomène aujourd’hui est bien plus importante qu’il y a quelques années et qu’ils disposent de beaucoup de cuivre non critique, y compris public et, qui plus est, , les militants radicaux, en particulier la propagande twang. Et ces experts ne répondent pas de manière critique de peur d’être ruinés par leur carrière.

De manière générale, il convient de définir le terme climat, qui est un régime à long terme, c’est-à-dire essentiellement des statistiques de diverses variables météorologiques sur une période, selon l’Organisation météorologique mondiale, sur trente ans.

Si M. Timmermans n’avait pas cherché un seul citoyen qui ne considère pas le climat actuel (c’est-à-dire la série de régimes sur une période de trente ans) comme une crise, il serait venu. Je dirais que le (pseudo) problème du changement climatique d’aujourd’hui est le genre de pèlerinage médiéval qui frappe ces individus par ailleurs en bonne santé, et avec les politiques paresseuses promues par les manipulateurs apparents de la Commission européenne et la brutalité accélérée de l’agression de la Russie, nous nous dirigeons vers un état où se trouve le concept de crise. Peut-être que je peux être d’accord, mais je dois être optimiste.

L’auteur est météorologue

Pevzato z Blog avec l’autorisation de l’auteur

Albert Gardinier

« Fan d'alcool incurable. Fier praticien du web. Joueur en herbe. Passionné de musique. Explorateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.