Brexit, bras de fer franco-britannique autour de la pêche et de l’approvisionnement énergétique

(Téléborsa) – France et Grande-Bretagne encore en désaccord sur le nœud du Brexit, notamment en ce qui concerne chapitre de la pêche. La France envisage en effet de lancer représailles contre la partie adverse et même évaluer bloc d’alimentation en énergie sur l’île britannique de Jersey.

« Dans les prochains jours, nous prendrons Action européenne ou nationale pression sur la Grande-Bretagne », anticipant le ministre français des Affaires étrangères chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, faisant référence aux îles anglo-normandes et à la Grande-Bretagne qui sont « dépendantes de nos approvisionnements énergétiques ».

cette approvisionnement énergétique de l’île de Jersey, situé dans la Manche, non loin des côtes normandes, dans une zone poissonneuse, a fait son apparition risqué avant même l’été, lorsque la ministre des Marines, Annick Girardin, avait évoqué l’impact possible sur alimentation sous-marine.

Mise en œuvre de l’accord sur le Brexit en fait c’est devant beaucoup d’obstacles, y compris les devoirs permis de pêche: Les autorités de l’île de Jersey n’ont franchi que 95 des 169 obstacles et en général Londres n’a donné aux navires français que 100 sur 175. Trop peu pour remplir Paris.

(Photo : Neil Hall / Ansa)

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.