Bouclier français pour le prix de la lumière atteignant 5,1 milliards de dollars – Energi

La hausse des prix de l’énergie, en particulier du gaz naturel et de l’électricité, a conduit le gouvernement français à adopter une série de mesures pour protéger les consommateurs et les entreprises. Ce « bouclier protecteur » impliquerait cependant une perte de recettes fiscales d’ici 2022 de l’ordre de 5,1 milliards d’euros, rien que pour l’électricité, a indiqué ce lundi le ministre français des Comptes publics, Olivier Dussopt.

Parmi les mesures approuvées figuraient un chèque énergie de 100 euros pour les familles les plus nécessiteuses, dont il sera question ultérieurement, lors des délibérations du budget de l’Etat 2022, mais aussi sur le gel des tarifs réglementés du gaz et le plafonnement jusqu’à 4% des tarifs réglementés d’électricité par la fiscalité. .

Au-delà de la « facture » pour l’État, il y a les actions liées au gaz, car Le mécanisme fiscal ne sera activé, mois après mois, que si les prix du gaz dépassent les prix d’octobre.

L’impact financier de ce paquet de mesures n’a pas été révélé lors d’un vote organisé jeudi dernier par le Parlement gallois.

Aujourd’hui, devant les députés, Dusssopt a indiqué que « les recettes fiscales brutes sur la consommation finale d’électricité seront réduites de 5,1 milliards d’euros », ajoutant que le déficit budgétaire va s’aggraver, à plus de 148 milliards d’euros, encore temporaire en raison des mesures ce .

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.