Avec des huées pour Lionel Messi et Neymar, le PSG a battu Bordeaux 3-0 en Ligue 1

Ce Paris S. Germain s’est donné, en présence de ses partisans en colère, une petite consolation sous la forme d’un éboulement contre Bordeauxderniers représentants lors de la 28e journée du championnat de France qui n’ont pas pu réduire la douloureuse élimination de la Ligue des champions aux mains du Real Madrid.

Quatre jours après leur défaite (3-1) lors de leur déplacement au Santiago Bernabeu, les Parisiens affrontaient Bordeauxles victimes de l’Espagnol Juan Bernat et de l’Argentin ngel di María, blessés aux ischio-jambiers contre le Real Madrid, qui a rejoint Sergio Ramos et Ander Herrera comme prévu.

Pour commencer, l’entraîneur Mauricio Pochettino a laissé sur le banc le gardien italien Gianluigi Donnarumma, qui a commis une erreur à Madrid, et a placé le Costaricien -ancien joueur madrilène- Keylor Navas dans la formation de départ. En face, le trident d’étoiles formé par MessiMbappé et Neymar.

Messi et Neymar ils faisaient partie des hués des supporters du PSG. En fait, tous les gros titres étaient avant Bordeaux à une exception près : Kylian Mbappé, auteur de deux buts contre le Real Madrid en Ligue des champions, qui a été applaudi.

L’accueil tendu a coïncidé avec une remarque grossière de l’un des principaux fans organisés de PSG. Pour la première fois, le Paris Ultras Collective (CUP) a réclamé samedi le départ de l’actuelle direction du club, dirigée par le Qatari Nasser Al-Khelaifi, en raison du besoin de « personnes qui servent le club et qui n’en profitent pas ».

Avec 12 points de plus et un match de moins que Nice, deuxième du classement, le match contre l’avant-dernière équipe est très pertinent sur le plan émotionnel pour mesurer le niveau de dépression que la défaite madrilène a causé aux Madrilènes. PSG.

L’équipe de Pochettino a eu le ballon et a commencé à se créer des occasions Neymarmais la résolution devait à nouveau être signée par Kylian Mbappé, qui ouvrait le score à la 24e minute, captait une passe de Georginio Wijnaldum, dribblait son défenseur et renvoyait le gardien d’un tir puissant de l’intérieur de la surface.

A la 52e minute, la partie était pratiquement terminée avec un but de Neymar, une passe d’Achraf Hakimi. Cinq minutes plus tard, la chute de Mbappe à l’intérieur de la surface n’a pas compté comme un penalty, après vérification du VAR, mais à la 61e minute, le troisième est venu. L’Argentin Leandro Paredes (PSG) a profité d’un ballon perdu dans la surface de réparation pour battre Gaetan Poussin dans la lucarne.

Fiche de données

– Paris SG : Keylor Navas ; Hakimi (Kehrer, d.88), Marquinhos, Kimpembe, Nuno Mendes (Diallo, d.84) ; Wijnaldum (Draxler, d.88), Danilo Pereira, Paredes; MessiMbappé et Neymar.

– Charges : filles ; Kwateng, Gregersen, Marcelo, Ahmedozic, Ignatenko ; Onana (Ignatenko, m.68), Guilavogui, Adli (Dilrosun, m.81); Elis (Mara, m.68) et Oudin (Mensah m.69).

– Buts : 1-0, m.24 : Mbappé. 2-0, m.52 : Neymar. 3-0, m.61 : Peredes.

– Arbitre : François Letexier. Cartons jaunes pour Guilavogui et Oudin, dès Bordeaux et Paredes, du PSG.

– Incident. 28e journée de championnat de France, disputée au Parc des Princes à Paris

Raimund Michel

"Tombe beaucoup. Passionné de télévision généraliste. Fan de zombies incurable. Solveur de problèmes subtilement charmant. Explorateur amateur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.