Au moins 27 migrants meurent dans un naufrage dans le nord de la France – Actualités

Au moins 27 migrants sont morts ce mercredi (24) dans un naufrage au large des côtes nord de la France, point de départ des traversées à destination des côtes de la Grande-Bretagne, un drame qui a secoué les autorités à Paris et à Londres.

« La France ne permettra pas que La Mancha devienne un cimetière », a déclaré mercredi le président français Emmanuel Macron, annonçant la mort d’au moins 31 personnes, un chiffre ramené à 27 par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Le Premier ministre français Jean Castex a déploré cette « tragédie » sur Twitter. « Mes pensées vont aux nombreuses victimes disparues et blessées de (…) criminels qui ont profité de leurs souffrances et de leur misère », a-t-il ajouté.

Le bilan de cette tragédie dépasse à lui seul le nombre total de décès en Chaîne anglaise depuis 2018, lorsque le nombre de migrants tentant d’atteindre les côtes britanniques dans de petits bateaux a commencé à augmenter en raison d’une surveillance accrue dans les ports et dans les tunnels reliant la France et la Grande-Bretagne.

Avant cet accident, le bilan pour l’année était de trois morts et quatre disparus. En 2020, six personnes ont perdu la vie et trois autres étaient portées disparues. En 2019, quatre décès ont été enregistrés.

La mission de recherche, qui s’est poursuivie dans l’après-midi, a commencé après qu’un pêcheur a averti « vers 14 heures » de la « découverte d’une quinzaine de corps flottant au large de Calais », selon le ministère de l’Intérieur.

Selon la mairie maritime locale, trois hélicoptères et trois navires participent aux travaux de recherche. Le ministère des Affaires publiques de Dunkerque a annoncé à l’AFP l’ouverture d’une enquête.

réunion de crise à londres

Darmanin, qui devrait visiter le site, a fait part sur Twitter de ses « fortes émotions » face à cette « tragédie » et a souligné le « caractère criminel » de ceux qui « ont organisé cette traversée ».

Le maire maritime de la Manche et de la mer du Nord, Philippe Dutrieux, a indiqué vendredi à l’AFP que les traversées de migrants à bord de ces petites embarcations avaient doublé au cours des trois derniers mois.

Au 20 novembre, 31 500 migrants avaient quitté les côtes françaises depuis janvier et 7 800 avaient été secourus, a indiqué Dutrieux. Il a souligné le fait que la tendance ne ralentit pas même si la température baisse.

La Grande-Bretagne, qui a accusé le mois dernier la France de ne pas faire assez pour arrêter les arrivées de migrants sur ses côtes, veillera à ce que 22 000 personnes traversent la Manche au cours des dix premiers mois de cette année.

même si tension entre les deux pays pour cette raison., Londres et Paris se sont engagés à « renforcer » leur coopération après l’arrivée le 11 novembre de 1 185 migrants sur les côtes britanniques, un record.

Après la nouvelle tragédie, le Premier ministre britannique Boris Johnson a tenu une réunion de crise avec plusieurs de ses ministres « sur la situation dans la Manche cet après-midi », a indiqué un porte-parole du Premier ministre.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.