ANA et Portway se préparent à licencier 355 travailleurs – Aviação

UNE ANA – Aeroportos de Portugal et Portway veulent augmenter la part du programme de licenciement volontaire de 355 travailleurs, a indiqué le journal. vite. Les deux sociétés contrôlées par le groupe français Vinci ont demandé au gouvernement l’autorisation de procéder à la mesure, qui se justifie par le bilan que la pandémie a infligé aux secteurs de l’aviation et du tourisme.

Selon les chiffres fournis à Expresso par les deux entreprises, 205 travailleurs de Portway partiront probablement manutention 100% contrôlé par ANA. Le concessionnaire de l’aéroport a demandé l’autorisation de licencier 150 travailleurs. ANA et Portway notent cependant que ce nombre d’arrêts pourrait être inférieur si le secteur de l’aviation se rétablit au-dessus des attentes.

Le Syndicat des travailleurs de l’aviation et des aéroports (SITAVA) estime que, depuis le début de la pandémie, quelque 700 travailleurs ont quitté Portway, après avoir constaté une « évolution plus lente que prévu de l’activité au premier semestre ».
« La prévalence du volontariat » est aussi, selon l’ANA, le moyen privilégié pour « réduire l’impact de la crise » et protéger les travailleurs. Le PCP a toutefois parlé d' »abus » de la part d’ANA, compte tenu des « bénéfices supérieurs à un milliard d’euros » enregistrés ces huit dernières années et estime qu’il revenait « rapidement » à une situation « très positive ». résultat net.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.