Accord sur les sous-marins rompu : pourquoi la colère des Français en Australie continue – Politique

La plus grande fracture entre la France et les États-Unis depuis la guerre en Irak en 2003 n’a pas encore été résolue, mais les deux parties tentent au moins de revenir au « business as usual ». C’est la conclusion que l’on peut tirer d’une conversation téléphonique entre le président américain Joe Biden et son homologue français Emmanuel Macron. Après l’effondrement de l’accord franco-australien sur les sous-marins, Macron peut désormais au moins compter sur le futur soutien américain aux missions militaires européennes dans la zone du Sahel.

L’ambassadeur de France de retour aux États-Unis

L’ambassadeur de France aux Etats-Unis, Philippe Etienne, sera également de retour à Washington la semaine prochaine. Cependant, la colère de Macron ne s’est pas complètement apaisée face à l’accord sous-marin entre les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie qui a été orchestré derrière lui. A Paris, les gens se sentent trahis par le fait que le gouvernement australien a conçu un nouveau partenariat de sécurité « Aukus » avec les États-Unis et le Royaume-Uni dans le plus grand secret – au détriment de l’accord initialement prévu entre l’Australie et la France d’un volume de 56 milliards d’euros. Cependant, on ne sait pas encore quand l’ambassadeur de France, également renvoyé, reviendra à Canberra.

[Wenn Sie aktuelle Nachrichten aus Berlin, Deutschland und der Welt live auf Ihr Handy haben wollen, empfehlen wir Ihnen unsere App, die Sie hier für Apple- und Android-Geräte herunterladen können.]

Le parti présidentiel de Macron « La République en marche » montre que la colère suscitée par les fluctuations en Australie ne concerne pas les milliards perdus dans les affaires. En revanche, il est regrettable que l’Australie, avec les États-Unis, se soit engagée sur la voie de la «confrontation» avec la Chine dans l’Indo-Pacifique, tandis que la France a opté pour la «concurrence» par rapport à Pékin. Le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, a déclaré jeudi que le différend sous-marin concernait principalement une « crise politique et stratégique ».

Soutien américain au Sahel

Lors de leur appel téléphonique de mercredi, Macron et Biden ont convenu de se rencontrer fin octobre. Plus importante que la réunion prévue, qui devrait avoir lieu en marge du sommet du G-20 à Rome ou de la conférence sur le climat COP26 à Glasgow, est l’annonce de Biden selon laquelle les États-Unis veulent s’impliquer davantage au Sahel. Dans l’année à venir, le nombre de soldats français qui y sont stationnés pour lutter contre le terrorisme sera réduit de 5 200 à moins de 3 000.

Dans le même temps, Macron compte sur Biden pour convaincre les partenaires français de l’UE au cours des prochains mois de renforcer le pilier européen au sein de l’OTAN. Le chef de l’Etat français veut faire avancer sa vision d’une « Europe de la défense » au cours du premier semestre 2022 pendant la présidence française de l’UE.

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a cité les catastrophes entourant le retrait d’Afghanistan et le différend sous-marin comme la preuve « que nous ne pouvons plus compter sur les États-Unis pour garantir notre protection stratégique ». Les États-Unis, a déclaré Le Maire dans une interview à la chaîne de télévision Franceinfo, n’ont qu’une seule préoccupation stratégique : freiner la soif de puissance de la Chine.

L’homme politique de gauche Mélenchon parle d' »humiliation »

L’opposition a cependant critiqué le fait que Macron n’avait pas encore obtenu de résultats significatifs lors de son appel téléphonique d’une demi-heure avec Biden. Le fondateur du parti de gauche « La France insoumise », Jean-Luc Mélenchon, a tweeté que Macron s’était « rendu sans condition à Biden ». Macron a remis « la France humiliée » sur la « corde », selon Mélenchon. L’homme politique de gauche se présente comme candidat à l’élection présidentielle d’avril et demande à la France de quitter l’OTAN. Au lieu de cela, selon Mélenchon, « l’indépendance militaire de notre pays » doit être restaurée.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.