8-0. La France défendra sa couronne au Qatar derrière Mbappé | sport

Aimé lors de la dernière Coupe d’Europe pour avoir raté un penalty contre la Suisse, Kylian Mbappe a définitivement assuré une réconciliation face aux supporters français en inscrivant ce samedi son premier quadruple international lors d’une défaite historique contre le Kazakhstan (8-0), l’une des plus grosses de l’histoire de Les. Des Bleus qui ont mis mathématiquement le champion du monde au Qatar.

Karim Benzema, avec des passes de Theo Hernández (auteur de deux passes décisives) et de Mbappé lui-même, a agrandi la partie française avec deux autres cibles en seconde période.

L’attaquant du Real Madrid, considéré comme l’un des favoris pour le Ballon d’Or, compte déjà 35 buts sous le maillot de gala, les huit derniers inscrits depuis son retour en équipe nationale en juin dernier. Adrien Rabiot et Antoine Griezmann (pénalité) ont clôturé leurs comptes.

Avec le gros résultat de ce soir, « Les Bleus », qui n’ont plus raté la Coupe du monde depuis 1994, s’éloignent ainsi de 4 points de la deuxième Finlande, à une journée de la fin de la phase qualificative.

Les hommes de Didier Deschamps ont éliminé l’équipe asiatique dès la première heure de match, Mbappé inscrivant trois buts, deux en première touche (6 et 12 minutes), en tant que buteur, et un autre de la tête (min.32), une spécialité. qui ne domine pas globalement.

L’attaquant du PSG, âgé de 22 ans, a marqué 22 buts pour la France en 52 matchs internationaux.

Acclamé pour son stade du Parc des Princes, le joueur a fait la paix avec l’exhibition de ce samedi. Il avait franchi une étape importante en octobre, en Ligue des Nations, un tournoi où il a marqué un but contre la Belgique et a été battu en finale contre l’Espagne.

Les champions du monde 1998 et 2018 ont connu une soirée fraîche dans le match le plus calme de la phase de qualification, malgré l’absence de Paul Pogba, blessé, jouant au stade du Parc des Princes.

Dans ce colisée, les Français Eric Cantona, David Ginola puis le joueur Didier Deschamps ont dû subir la défaite la plus traumatisante de leur histoire, lorsqu’ils ont été éliminés de la Coupe du monde 1994 aux États-Unis en raison d’une défaite contre la Bulgarie en novembre 1993 (1 – 2), dicté par le but d’Emil Kostadinov dans les arrêts de jeu.

Près de 30 ans plus tard, l’histoire est loin de se répéter. La France a appuyé sur l’accélérateur dès la première minute. Mbappé a ouvert le score avec une touche classe de Theo Hernández, qui partage le onze de départ avec son frère Lucas, grâce à une ouverture de Karim Benzema.

L’attaquant parisien, servi par Coman, a inscrit le deuxième but grâce à un départ intempestif du gardien kazakh Pokalitov. Dans la deuxième passe décisive du joueur du Bayern Munich, Mbappe a mis son troisième jeton dans le match. L’origine des deux jeux est le Koundé de Séville.

BENZEMA VAINCRE TREZEGUET ET SOMME POUR LA BOULE D’OR

Benzema a été invité à la fête avec deux buts de la surface de la souris, un de Theo Hernández (55 minutes) et un autre de Mbappé (59). L’attaquant du Real Madrid, pour son 93e match international, est devenu le cinquième buteur historique des Bleus (35). Cette fois, il a dépassé David Trezeguet (34).

Le numéro 19 des sélections restantes en 70 est reconnu par les fans, espérant que ses deux buts serviront à booster sa carrière pour le Ballon d’Or.

Rabiot, rentré de la tête en corner, Griezmann sur onze mètres et Mbappé ont une nouvelle fois ajouté la cerise sur le huitième gâteau de la France contre les Kazakhs.

– Fiche de données:

8- France : Lloris ; Koundé, Upamecano, Lucas Hernández (Lenglet, 79e) ; Coman (Pavard, min. 79), Kanté (Tchouaméni, min. 71), Rabiot, Theo Hernández ; Griezmann ; Benzema (Moussa Diaby, min.71) et Mbappé (Ben Yedder, min.88).

Entraîneur : Didier Deschamps.

0 – Kazakhstan : Pokalitov ; Bystrov (Kairov, min, 85), Yerlanov, Marochkin, Alip, Taikenov ; Tapalov (Baytana, min. 68), Strong, Zharynbetov; Aimbetov (Zhaksylykov, min. 60) et Omirtayev (Vasiljev, min. 60).

Obtenteur : Talgat Baysufinov.

L’arbitre Glenn Nyberg (SUE) a réprimandé Omirtayev (min.51), Vassiljev (min.83) pour le Kazakhstan et Benzema (min.52) pour la France

Buts : 1-0 : W.6, Mbappé ; 2-0 : W.12, Mbappé ; 3-0 : W.32, Mbappé ; 4-0 : M.55, Benzema ; 5-0 : M.59, Benzema ; 6-0 : M.75, Rabiot. 7-0 : W.84, Griezmann (pénalité). 8-0 : M.87, Mbappé.

Incident : Le match qui a eu lieu pour la Coupe du monde 2022 au Qatar, lors de la septième journée du groupe D, s’est joué au stade Parc des Princes à Paris, devant environ 45 000 spectateurs. Une minute de silence a été observée en l’honneur des 130 tués et 350 blessés à l’occasion du sixième anniversaire des attentats du 13 novembre 2015.

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.