7 personnes reconnues coupables de messages offensants contre Miss Provence, France | Monde

Un tribunal français a condamné ce mercredi (3) sept personnes pour avoir publié des messages antisémites contre April Benayoum, lauréate de Miss Provence et l’une des finalistes de Miss France.

Quatre femmes et trois hommes ont dû verser des indemnités à Benayoum et à diverses associations antiracistes, en plus d’amendes allant de 300 € à 800 € (environ 2 000 R$ à 5,2 000 R$).

Quatre détenus doivent également suivre un « cours de citoyenneté » de deux jours. Malgré le verdict, le procureur a demandé une peine plus lourde: deux mois de libération conditionnelle pour les sept condamnés et la huitième personne — qui a été libérée.

April Benayoum a été agressée après avoir déclaré dans Miss Provence que son amour pour la géographie était peut-être dû à ses origines : sa mère est serbo-croate et son père, italo-israélien.

7 personnes condamnées pour messages contre April Benayoum, candidate Miss Provence et Miss France — Photo : Reproduction/Instagram

La déclaration a généré des messages haineux sur Internet, tels que « J’ai voté contre les Juifs », « Miss Provence est israélienne, cette garce » et « Je boycotte Israël ». — un exemple de message lu par le président du tribunal de Paris statuant sur l’affaire.

Au cours de la procédure, les accusés ont reconnu avoir écrit le message, mais aucun d’entre eux n’a reconnu être antisémite. Certains prétendent avoir agi au nom de la cause palestinienne.

Cependant, pour le juge, les messages exprimaient « le refus d’une personne en raison de son origine » ou « sa religion », « tant pour le contenu que pour le contexte ».

7 personnes condamnées pour messages contre April Benayoum, candidate Miss Provence et Miss France — Photo : Reproduction/Instagram

VIDÉO : les dernières actualités internationales

Narcisse Berger

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.