news-details
Sports

Tournoi inTEr-CEnTrES JTi, hAbib SiSSoKo La 11è édition en toute beauté




la Fédération malienne de tennis (FMT) en collaboration avec son sponsor officiel, Malitel et le sponsor Gold du Cnosm, PMu-Mali, a organisé, du 2 au 5 septembre 2020, au Tennis Club de Bamako, la 11è édition du tournoi InterCentres JTI (Junior Tennis Initiative), du président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm).

La finale de ce tournoi inter-centres JTI (Junior Tennis Initiative)du samedi était présidée par le directeur de cabinet du président du Cnosm, Tidiane Médian Niambélé, représentant le Parrain de l’événement, en présence du secrétaire général de la Fédération malienne de tennis, Amadou Dicko, des membres du bureau fédéral, des responsables de Ligues ainsi qu’un public et férus de la petite balle jaune en majorité jeunes. Cette compétition disputée dans les deux catégories (filles et garçons entre 12 et 14 ans), a enregistré la présence des joueurs venant du district de Bamako et des sept régions administratives du Mali (Kayes, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et Kidal). Les équipes se sont affrontées en éliminatoires directs. A l’issue de 4 jours de confrontation, la finale du simple garçon a opposé Sidi Diarra du tennis club du stade Modibo Kéita à Abdoul Karim Coulibaly du tennis club de Bamako-Coura. Un duel sans merci dont les premiers sets tournent à l’avantage de Sidi Diarra dit « Bissiri ».Mais c’était sans compter du soutien et le réveil de son adversaire. En effet, c’est un Abdoul Karim révolté avec le concours de ses supporters campés derrière lui, qui a repris la raquette. Il rattrape et fait jeu égal avant de s’imposer dans le troisième set, soit (4-5), (3-2), -4-2) et un score de 2 sets à 1. A noter également que la finale dans la catégorie des 14 ans, a opposé Seydou Fall du tennis club de stade Modibo Kéita à Mamadou Diaby du tennis club de BamakoCoura. A l’issue de ce duel, Seydou Fall a pris sa revanche sur son adversaire, qui l’avait privé du sacre lors de la 10è édition. Au classement général, la Ligue de tennis de Bamako se classe première. Elle est suivie de Ségou, Sikasso et Kayes. Chez les filles, Adama Maïga 12 ans et Fatoumata Diabaté 13 ans ont régalé le public avec le sacre de la seconde. Les vainqueurs des épreuves ont reçu chacun des sacs de lait, des cartons de savons, de sucres ainsi que d’autres cadeaux. Mais la bonne note de la soirée, est le geste de cœur de l’ex international de tennis, et plusieurs fois champion du Mali. Ibrahim Diallo c’est de lui qu’il s’agit a offert des raquettes, de chaussures, des kits, des culottes, des T-shirts à la Fédération. Et ce tournoi a été mis à profit par Mohamed Oumar Traoré et ses hommes avec ce temps de vache maigre, de faire clin d’œil aux Ligues et aux clubs. Ainsi toutes les Ligues, clubs et acteurs sont répartis avec leur lot de raquettes, 12 pour les Ligues, des ballons et autres matériels de la discipline. «  Notre objectif à travers ce tournoi entre les jeunes est de valoriser le tennis à travers le pays. L’idée de ce tournoi vient de notre programme de développement du tennis dont l’une des parties est consacrée à la promotion et au développement de la discipline chez les enfants et les jeunes. Et en plus de cela, nous travaillons afin que nos jeunes athlètes puissent aller représenter notre pays dans les compétitions internationales.   Aussi, nous serons encore là pour d’autres compétitions d’ici la fin de l’année. Nous remercions le président Habib Sissoko pour son accompagnement ainsi que nos sponsors et partenaires pour sa réussite  », a dit le secrétaire général de la Fédération malienne de tennis, Amadou Dicko. «  Nous sommes très heureux de clôturer à l’issue de cette édition du tournoi Inter-Centres JTI, Habib Sissoko. Comme son nom l’indique, l’objectif de ce tournoi est d’encourager les jeunes des centres de tennis du pays dans la discipline », a declaré de son côté le directeur de Cabinet du président du Cnosm, Tidiane Médian Niambélé. Un tournoi équilibré ni vainqueur ou vaincu avec la présence de toutes les Ligues du pays, excepté Koulikoro. Au finish, Bamako sur la haute marche du podium dans le classement général. En individuel, la finale des garçons entre Sidi Diarra et Abdoul Karim Coulibaly a ténue toutes ses promesses pour le grand bonheur des jeunes qui ont pris d’assaut le court. |boubACAr diAKiTé SArr



  • TAGS

You can share this post!