news-details
Régions

SECTION RPM TOMBOUCTOU Pluie de prières pour la paix et l’entente entre les Maliens




Soutenir les institutions de la République, bannir toutes formes de haine entre les Maliens, aider le Président IBK à ramener le M5-RFP sur la table de négociation…, la section RPM de Tombouctou se mobilise et fait des prières pour la paix et l’entente entre les Maliens.

En marge des récents évènements qui ont marqué la capitale Bamako, occasionnant des dégâts matériels et des pertes en vies humaines, la section RPM de Tombouctou a organisé une manifestation grandiose le vendredi 17 juillet 2020.

Il s’agissait pour les tisserands de la ville sainte, d’une part, d’apporter leurs soutiens aux institutions de la République et au Président IBK et d’autre part, faire des prières pour le retour de la paix et le repos en paix des victimes survenues lors des manifestations du M5-RFP à Bamako, les 10, 11 et 12 juillet dernier.

Même n’étant pas d’avis avec le M5-RFP, le porte-parole de la section RPM a estimé que ceux qui sont morts lors des récentes manifestations sont des Maliens, donc, leurs frères, leurs parents.

« Nous sommes une ville mystérieuse, de paix, qui ne peut pas encourager la haine, qui ne peut pas promouvoir la division entre les Maliens. Nous sommes une ville qui ne peut pas voir les Maliens s’entredéchirer et se taire », estime-t-il, ajoutant que la présente mobilisation s’inscrit en droite ligne des actions de soutiens au pouvoir en place.

« Nous soutenons les institutions de la République parce que si nous existons, c’est qu’une République existe, reconnait le porte-parole de la section RPM, puis il ajoute. Nous prions pour la paix au Mali, nous prions pour la réconciliation des cœurs. Nous prions pour le repos de l’âme de toutes les victimes ».

 

Pas besoin de division

Mettant à profit cette importante rencontre, le porte-parole, au nom des habitants de Tombouctou a lancé un appel au Président de la République, pour lui demander de tout faire pour que les Maliens se retrouvent.

« Nous n’avons pas besoin de division. Nous sommes un pays pauvre, sous développé. Notre pays, dans le passé était sollicité pour aller régler des problèmes dans certains pays. Aujourd’hui, la communauté internationale est au chevet de notre pays, cela doit nous interpeller », atteste M. Cissé indiquant que Tombouctou ne peut pas rester en marge des évènements qui secouent le Mali.

Ville de culture, de paix, d’Uléma, à ses dires, Tombouctou bannit toutes formes de haine entre Maliens, prône la réconciliation des cœurs et des esprits et prie pour que la paix revienne.

« Nous demandons à l’ensemble de Tombouctiens, à nos marabouts de prier pour la paix, de prier pour que notre Président IBK ait la sagesse, trouve les moyens qu’il faut pour ramener nos frères du M5 à la maison, discuter avec eux et trouver une solution définitive pour le Mali ».

Estimant que le Mali a assez de problème et qu’il ne faudrait pas en rajouter, selon lui, les communautés de Tombouctou et de Taoudenit unies envoient un message fort au Président de la République IBK, lui disant, d’user tous les moyens légaux et humains pour que les frères du M5 reviennent à la table de négociation.

Correspondance particulière

 



  • TAGS

You can share this post!