news-details
Société

Revue de Presse du lundi 10 août 2020




A la Une, Dicko et les neuf sages. Le M5-RFP prévoit un autre rassemblement mardi prochain, annonce l’Essor. Oui, répond le Pays. Le M5-RFP promet demain le plus grand rassemblement populaire de l’histoire moderne du Mali. Le Témoin, renchérit. Demain mardi, selon le M5-RFP est le test de l’existence et de la survivance. Les Echos, s’inquiète. La situation reste toujours tendue. Le M5-RfP ne renonce pas  ! s’exclame l’Aube. Ibrahim Boubacar Keïta ne veut toujours rien entendre de l’écrasante majorité du peuple malien. Après avoir fait assassiner, d’avril à juillet, près de 30 personnes à Sikasso, Kayes et Bamako, il s’agrippe toujours sur le pouvoir en menaçant de tuer encore des concitoyens. Le M5- RFP, conscient de la pertinence de sa lutte, ne démord pas. Le compteur à zéro, consulte la Sirène. Malick Konaté, rapporte : « qu’il pleuve ou qu’il neige, quoi qu’il arrive... la manifestation du mardi 11 août aura lieu Incha Allah. Il appelle à la mobilisation générale du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest... de l’intérieur comme de l’extérieur... pour un Mali debout et digne. Jeunes- vieux - femmes – hommes », exalte l’Imam Dicko. Malikilé, ajoute : « le combat du M5-RFP n’est pas religieux ; il est patriotique  », selon l’Imam Mahmoud Dicko. Le Soir de Bamako, note : « IBK partira, j’en suis convaincu à 100% », dixit Konimba Sidibé. Nouhoum Togo, poste. L’imam Dicko lance un appel pressant à Ousmane Madani Haidara pour se joindre à la manifestation du 11 août. Bouba fané, s’invite. Le Cherif de Nioro appelle ses adeptes à ne pas sortir le mardi prochain pour éviter le chaos et il appelle à l’apaisement. faux, note Aliou Badara Diarra. Le Chérif de Banconi tend la main à son aîné Dicko pour le 11 août. Nioro du Sahel a donné son quitus. Seydou Oumar Traoré, provoque. Dicko est un provocateur. Quand Haidara dit que rien ne les opposes, il l’invite à la marche dont Haidara n’a jamais adhéré. Kaou Djim, le traitre ? s’interroge le Flambeau. De toute façon, le M5-RFP doit jouer de sentinelle pour parachever son combat, conseille l’Ami. [email protected], observe. IBK et son régime frémissent à nouveau. Le président de la République  est interpellé,  lui qui est le garant de l’unité et de la cohésion sociale pour qu’il sorte de la tergiversation du tâtonnement pour donner une suite favorable aux revendications du M5 RFP. Le focus, pointe. IBK avance en baroudeur. Attention, prévient l’Indépendant : « s’il y a dérapage, les organisateurs en répondront devant la loi. Personne n’a le droit de casser le pays », selon Me Tapo, Ministre de la Justice. La foudre, s’invite. La nomination de Me Tapo et autres est très contestée. Elle a provoqué la grosse colère des magistrats. Oui, revient [email protected]. Me KassoumTapo, est un autre pantin d’IBK. Pour le Républicain, le RPM revendique le poste de 1er ministre et s’oppose à la dissolution de l’Assemblée Nationale. Nouvel Horizon, certifie. Le portefeuille de Dr Boubou Cissé est visé par le RPM. Le Challenger, s’exclame : « les tisserands en embuscade ! » Pourtant, écrit la Preuve. IBK, loue les qualités de Dr Boubou Cissé. La foudre, électrocute. Dr Boubou Cissé, Premier Ministre du Mali est l’incarnation de la médiocrité et de la transgression. Lumière Infos, rapporte : «  le principal acteur de l’année blanche est Dr Boubou Cissé  », dixit Housseini Amion Guindo. Selon, Studio Tamani, le syndicat des enseignants signataire du 15 octobre attend impatiemment l’application de l’article 39. La synergie compte « prendre d’autres dispositions si l’application n’est pas effective d’ici fin septembre 2020.» Le Soir de Bamako, rejoint. Les enseignants exigent la signature du décret d’application. Boncana Ibrahim, instruit. Après avoir refusé à la petite Fatoumata TÉMÉ son droit d’être dans une classe à 13 ans, le pouvoir fait semblant de l’assister avec son argent volé. Mr le Garde des Sceaux ! Avez-vous ordonné une ouverture d’enquête sur le cas Fatoumata TÉMÉ fille de ménage à 13 ans ? Faites la lumière. Djata Infos 24, hurle. La petite TEME a reçu tous nos dirigeants à l’hôpital. La stratégie médecin après la mort continue. Qui d’entre eux a parlé de solution au problème dans son village ? Le flambeau, écrit en bandeau : «  ceux qui ont dirigé le pays, de l’indépendance à nos jours, ont travaillé avec le diable », tacle Ben Chérif Diabaté. Les sages de la Cour constitutionnelle… Les neuf membres de la Cour constitutionnelle du Mali ont été officiellement nommés par décret présidentiel vendredi et conformément aux recommandations de la CEDEAO. Ils doivent prêter serment aujourd’hui, précise Jeune Afrique. L’Essor, renchérit. L’ancien vérificateur général du Mali, Amadou Ousmane Touré est le nouveau président de la Cour Constitutionnelle. Il a été désigné hier à l’unanimité par ses pairs en tant que doyen d’âge parmi les 09 nouveaux sages nommés vendredi dernier. Le Pays et Nouvel Horizon, précisent. Les neuf membres vont prêter serment aujourd’hui. 22 Septembre, donne le programme. Les neuf membres vont prêter serment cette après-midi. L’Indépendant et le Témoin, écrivent : «  Amadou Ousmane Touré succède à Manassa Danioko à la Présidence. » Studio Tamani, annonce. Les nouveaux membres de la Cour Constitutionnelle vont prêter serment ce 10 août. Selon des juristes, leur nomination, viole une énième fois la loi fondamentale. Les Echos, s’interroge si ce remembrement est un pas en avant vers la sortie de crise ? Les internautes sont curieux. Manassa sera-t-elle présente pour la passation de service ? Issa fakaba, s’exclame : « Cour Constitutionnelle  : la dictée était bien préparée ! » Kassim Traoré, prédit  : «  cette Cour va décevoir plus que la précédente. » Décidément oui pointe, le Poing: « ce qui est faux est faux. » Le Repère, s’exclame  : «  les mesures de la CEDEAO caduques ! » Samba Sangaré, ironise : « virus du 3ème mandat. Deux cas confirmés. Un cas suspect. Respectons les mesures barrières. » On termine avec les internautes qui pleurent  : «  le Mali perd un grand homme qui a porté haut les valeurs et les droits des personnes en situation d’handicap. Qu’Allah te fasse miséricorde de son paradis Moctar BA. » |GARIBOU PEROU, JOURNALISTE



  • TAGS

You can share this post!