news-details
Economie

RECONNAISSANCE DU MERITE Roi 12-12 décerné !




Dans le cadre de la magnification des personnalités qui se sont illustrées par la force de leurs activités, Dr Hugues Tosso, l’organisateur de la rencontre africaine des grandes écoles et entreprises a remis le prix de l’Artisan du progrès dans l’éducation et la formation professionnelle en Afrique à Sidi Moctar Dembélé dit le roi 1212. La cérémonie de remise a eu dans le domicile du récipiendaire en présence d’une pléiade de journalistes.

La rencontre africaine des grandes et entreprises s’est instruite depuis dans la dynamique de célébrer les entreprises qui emploient de gens. L’instruction de la jeunesse occupe de choix pour les organisateurs de cette rencontre africaine. Par l’organisation cet élément capital, ils entendent apporter leur à l’édification de l’Afrique. L’objectif de remettre au Roi 1212 devait effectuer le déplacement sur la côte d’ivoire du 27 janvier au 1 février 2021 pour la rencontre africaine des grandes écoles et entreprises, à cause des mesures barrières dans le cadre de la pandémie à coronavirus. Raison pour laquelle, le Roi 1212 n’a pas pu effectuer le déplacement sur la Cote d’ivoire pour recevoir son prix d’où cette cérémonie.

Dans ses propos préliminaires, Dr Hugues Tosso a laissé entendre ce n’est pas la rencontre africaine des grandes écoles et entreprises qui a décidé de décorer le Roi 1212, mais s’est fait décoré par son abnégation, ses actions remarquables. « Depuis plusieurs années, il s’est engagé à nos côtés. Il n’a jamais failli. Voilà pour pourquoi la reconnaissance est totale parce que nous n’avons pas fait ça à tout le monde », a-t-il précisé.

Aux dires de Dr Hugues Tosso, l’objectif de la rencontre africaine des grandes écoles et entreprises, c’est le réseautage entre les grandes écoles africaines. Quand on parle de grandes écoles, on parle bien évidemment des fondateurs des grandes écoles africaines. « Nous allons voir ces fondateurs cogiter ensemble sur plusieurs questions qui minent notre société notamment la question de l’insertion professionnelle.  Nous poussions les fondateurs des écoles à tester pour s’ils soient capables de répondre sur le terrain de l’emploi et ensuite tout faire pour les insérer. Je ne dis pas d’insérer tout le monde et tout le monde ne peut pas être inséré par l’Etat et le privé. Il faut qu’on crée de la valeur ajoutée en amenant les étudiants à aller à l’entreprenariat à l’auto-entreprenariat. Toutes ces questions sont réglées lors de la rencontre des grandes écoles et entreprises. Je vous conjure que les grandes têtes pensantes de l’éducation en Afrique sont au rendez-vous depuis 10 ans », a-t-il dit.

Parlant des perspectives, il a annoncé que la rencontre africaine des grandes écoles et entreprises ne s’entend pas s’arrêter là. Elle compte fédérer les grands entrepreneurs pour créer une université qui va recevoir les excellents étudiants et contribuer à leur formation. « Nos actions futures, c’est bien évidemment de voir l’école africaine grandir et se prendre en charge, capable de créer des filières adaptées à la réalité africaine. Nous avons l’agriculture, nous avons beaucoup d’autres qui sont nos réalités que les fondateurs qui sont en train de se mettre ensemble puissent se concerter pour nous créer des filières adaptées à la réalité de notre continent », a-t-il indiqué.   

Le récipiendaire du prix, Sidi Mohamed Dembélé dit Roi 1212 a remercié les organisateurs de cette rencontre. Selon lui, cette rencontre doit être pérennisée pour pousser les entrepreneurs à mieux investir dans le développement de leur pays. Pour lui, ce prix est une invite à la persévérance.

Ibrahim Sanogo dit Oliver



  • TAGS

You can share this post!