news-details
Régions

REBONDISSEMENT DANS L’AFFAIRE DU MAIRE DE GUIHOYO La menace d’autres plaintes plane !




Déjà dans notre parution n°5140 du lundi 29 juin, nous dénoncions un détournement de plus 30 millions et de 25 tonnes de tourteaux dans la commune rurale de Guihoyo, cercle de Kolokani. Selon des sources locales, le maire, Fambougouri Diarra, a été interpelé, dimanche 4 juillet, vers 17 heures, par la Gendarmerie de Kolokani, puis libéré après le paiement de la somme de 4 millions par ses pairs pour les 25 tonnes de tourteaux détournés. Mais, il serait toujours visé par d’autres plaintes émises contre lui, en début de semaine.

Le maire de la commune rurale de Guihoyo, cercle de Kolokani, a défrayé la chronique durant ces derniers temps dans sa locatité. Son nom est cité dans plusieurs malversations financières dans ladite commune. C’est suite à de multiples dénonciations de la population  qu’il a été interpellé par la gendarmerie de Kolokani.

 Pour épargner M. Fambougouri Diarra de la prison, suite à son interpellation dans les affaires de détournement de plus 30 millions de franc CFA et de 25 tonnes de tourteaux, les 10 maires de la commune de Kolokani se seraient consultés immédiatement pour cotiser 4 millions pour que leur pair soit libéré dans la soirée du dimanche 4 juillet. «Le maire avait disparu pendant quelques jours, il était recherché par le commandant de Brigade Mahmoud Baby. Mais il vient d’être conduit à la gendarmerie de Kolokani pour être auditionné », explique une source proche du dossier. Après son interpellation, précise cette même source, « il a été libéré parce que les 10 maires de la commune de Kolokani ont négocié l’affaire et payé l’argent du tourteau détourné qui fait 4 000 000 F FCA ».

 Selon des sources jugées crédibles, Le Comité de gestion scolaire (CGS) et l’Appui Direct pour l’Amélioration des rendements scolaires (ADARS) de la localité a porté plainte, lundi 6 juillet, contre le présumé coupable  financier, pour un détournement de 6000 000 F CFA. Les mêmes sources nous affirment que le comité de gestion de la Banque de céréales aurait, lui aussi, porté, le même jour, plainte  contre Fambougouri Diarra, pour avoir détourné  le stock de céréales qui se trouverait  dans le magasin et le reste de l’argent  liquide qu’il y avait dans la caisse et qui s’élèverait à 4 000 000 F  CFA.

« Depuis l’élection de Fambougouri Diarra à la tête de la commune de Guihoyo, tous les fonds destinés à la commune font l’objet de détournement et, quand on lui reproche quoi que ce soit, il répond qu’il est le maire du parti présidentiel et qu’on ne peut rien lui faire», nous confie une source proche du maire. Le procureur de la république doit se saisir du dossier sinon la gendarmerie de Kolokani serait  sur le point le relaxer.

Seydou FANE



  • TAGS

You can share this post!