news-details
Sports

QUALIFICATIFS AFROBASKET 2021 Le Mali s'est défait du Rwanda




Le Mali s’est largement défait du Rwanda 76-51, faisant ainsi passer son bilan à 2 victoires contre 2 défaites dans la seconde rencontre du Groupe D. C’est le deuxième succès du Mali contre le Rwanda, après s’être imposé 70-64 lors du premier tour des Éliminatoires en novembre dernier à Kigali.

Si la partie a été équilibrée entre les deux formations au début du premier quart temps, ce sont plutôt les maliens qui prennent une courte avance dès la fin du quart temps (17-12). La suite du match est à l’avantage du capitaine Kanté et des ses coéquipiers, qui grâce à une bonne  défense, arrivent à limiter les rwandais à (19-11) au second quart temps, avant de le dominer nettement au retour  de la pause (26-14).

Le dernier quart temps permet à Remy Giuitta de donner un peu plus de temps de jeu à son banc et d’assurer tranquillement une victoire déjà acquise au terme du troisième quart temps.

« Cela a été un bel effort collectif et j’aime quand mes joueurs jouent de la sorte, » commente le coach du Mali Rémi Giuitta.

C'est le deuxième succès du Mali contre le Rwanda, après s'être imposé 70-64 lors du premier tour des Éliminatoires en novembre dernier à Kigali. Prince Ibeh a été le seul Rwandais à tirer son épingle du jeu, avec 10 points et 7 rebonds.

Cinq joueurs maliens ont terminé la partie avec des performances à deux chiffres, il s’agit de Mahamadou Kanté « Seyba »  (10pts) (photo), Boubacar Fadiala Sidibé (11pts), Nianta Diarra (12pts), Drake Reeds (10pts) et le nouveau venu Sadio Doucouré qui a parfaitement réussi sont intégration dans l’équipe malienne avec ses 11 points, 5 rebonds et 3 assists, avec une évaluation à 17, confirmant sa belle prestation du jour.

Dans l’autre match du groupe, le Nigeria (4-0) a conservé son invincibilité dans les éliminatoires du FIBA AfroBasket 2021 en venant péniblement à bout (75-70) d'une tenace équipe du Soudan du Sud. Avec cette victoire, le Nigeria a non seulement conforté sa place en tête du Groupe D, il s'est aussi qualifié pour la phase finale de la compétition continentale qui aura lieu cet été à Kigali (Rwanda). Même si les D'Tigers ont compté jusqu'à 14 points d'avance à un moment du match, les Sud-Soudanais n'ont jamais abandonné, prenant même un avantage de deux points à 3:45 minutes de la fin de la rencontre. Alors que les anciens champions d'Afrique semblaient bien empruntés, l'arrière-shooteur Obi Emegano a pris les choses en mains, inscrivant deux tirs longue distance à un peu plus d'une minute de la sirène finale. Les Sud-Soudanais ne s'en sont alors jamais remis. Ike Iroegbu a été égal à lui-même en terminant meilleur marqueur de son équipe avec 16 points. Emegano a ajouté 15 unités. Il est à noter que tous les joueurs de la sélection nigériane ont au moins scoré trois points chacun. Le Sud-Soudanais Nuni Omot a remarquablement réussi ses débuts en équipe nationale, inscrivant 27 points dans la défaite.

« Chaque match propose son lot de défis, » commente le capitaine du Nigeria Ike Diogu à l'issue de la partie.

« Aujourd'hui, c'était difficile, car nous n'avons pas disposé de beaucoup de temps pour nous entraîner. Le prochain match sera différent, » note le MVP de l'édition 2017 du FIBA AfroBasket, auteur de 8 points et 7 rebonds.

Le double olympien, qui n'a manqué aucun match du Nigeria depuis quatre ans, ajoute : "Toutes les équipes sont capables de nous battre, mais nous ne voulons perdre aucun match. Nous nous sommes fixé un objectif et nous en sommes encore très loin."

Voici la situation dans le groupe D après quatre matchs :

1. Nigeria (4-0)

2. Soudan du Sud (2-2)

3. Mali (2-2)

4. Rwanda (0-4)

Sarr avec FIBA

 



  • TAGS

You can share this post!