news-details
Monde

L'inusable Benyamin Netanyahou est rattrapé par la justice




Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, reconduit dans ses fonctions il y a une semaine, comparaît dimanche devant le tribunal de Jérusalem pour corruption. Il encourt jusqu’à dix ans 
de prison.

 

 

Premier ministre mais sur le banc des accusés. Voilà la bien singulière situation de Benyamin Netanyahou, reconduit dans ses fonctions il y a une semaine après un accord sur un gouvernement d’union nationale avec son ex-rival Benny Gantz. Celui qui détient le record de longévité à la tête d’un gouvernement en Israël, plus de quatorze ans, comparaît dimanche devant le tribunal de Jérusalem pour fraude, corruption et abus de confiance dans trois affaires distinctes, dont l'une impliquant un groupe israélien de télécoms, est particulièrement sensible pour le dirigeant de 70 ans.

 

Benyamin Netanyahou risque jusqu’à dix ans de prison

 

Ce dernier, qui crie au complot de la justice, a bien essayé de ne pas comparaître à l’audience mais ses demandes de dérogation ont été rejetées. Les premiers déboires judiciaires du patron du Likoud remontent à 2016 avec une affaire de cadeaux d’un montant d’environ 230.000 euros reçus sous formes diverses. Depuis, les assignations en justice ne se sont jamais arrêtées.

Ces dernières années, sa vie a donc été rythmée par l’exercice du pouvoir, les manifestations qui appellent à sa démission, les manœuvres politiques pour obtenir une loi d’immunité ou les appels de ses avocats dans le but de retarder le cours de la justice. Si tant est qu’un jour la procédure parvienne à son terme, Benyamin Netanyahou risque jusqu’à dix ans de prison. 



  • TAGS

You can share this post!