news-details
Régions

GANADOUGOU Des terroristes menacent Niéna !




Selon des sources locales , les terroristes ont fait irruption le mercredi dernier dans le village de Danbèla ,arrondissement de Blendio ,  cercle de Niéna, région de Sikasso. Informés de la présence des semeurs de la terreur, 5 véhicules militaires sont arrivés selon nos informations à Nièna samedi 14 novembre pour traquer les terroristes jusqu'à leur dernier retranchement.

Après avoir brûlé des villages et fait plusieurs morts et déplacés les régions du nord et du centre c'est le tour de la région de Sikasso. En effet, depuis mercredi dernier, plusieurs sources locales font état de la présence des groupes terroristes dans une forêt à Danbèla, localité située à une trentaine de kilomètres de Nièna.

Niéna est une commune rurale du Mali, située dans la région de Sikasso, à 133 km de Bougouni et à 78 km de Sikasso, sur la route nationale 7, reliant Bamako à Sikasso et la Côte d’Ivoire. Selon un élu de cette localité que nous avons pu joindre par téléphone, deux hommes à la recherche des enseignants et des fonctionnaires se sont rendus au marché hebdomadaire du village." Nous cherchons les enseignants, montrez nous-les !  On n'est pas là pour les populations,  mais pour les enseignants et les fonctionnaires" disaient les terroristes, selon la même source.

C'est avec inquiétude et peur que les populations de Ganadougou vaguent à leurs préoccupations." Depuis l'apparition des terroristes dans le village, les populations sont prises de panique, elles ne savent plus quoi faire" a déclaré un habitant. Selon une autre source locale,5 véhicules militaires ont quitté Sikasso samedi 14 novembre pour Nièna." des militaires sont arrivés à Nièna samedi dernier ,ils vont faire des patrouilles à partir de Nièna jusque dans la zone où ils ont été aperçus le premier jour" a précisé notre source.

Pour éviter toute collaboration de la population avec les terroristes, les différents chefs de quartier ont tenu une réunion d'urgence." nous avons demandé à chaque chef de quartier de communiquer avec leurs jeunes, femmes et enfants pour ne fournir aucune information aux terroristes, je pense que les consignes données seront respectées. Car c'est pour la sécurité de tous" a déclaré un habitant sous couvert de l'anonymat.

Selon le conseiller du maire de la zone, les autorités sont déjà informées, ce qui à ses dires expliquerait la présence des militaires à Nièna.

En attendant que la situation soit maîtrisée, c'est la panique dans ces villages.

Seydou FANÉ

 



  • TAGS

You can share this post!