news-details
Politique

DELINQUANCE FINANCIERE A GUIHOYO CERCLE DE KOLOKANI Détournement de plus de 30 000 000 francs CFA et de 25 tonnes de tourteaux ?




Depuis l’élection de Fambougouri Diarra à la tête de la commune rurale de Guihoyo, cercle de Kolokani le 20/11/2016, la population de ladite commune souffrirait de nombreux   détournements et d’indiscipline budgétaire. Il aurait détourné 25 tonnes de tourteaux donnés par le ministère de l’Elevage et de la pèche à sa commune et des millions de franc CFA, selon une source de la localité.

D’après cette même source, le maire de la commune rurale de Guihoyo aurait reçu, le 20 avril 2020, de Madame Diamako Konaré, agent du service local des productions et des industries animales, 25 tonnes de tourteaux destinés aux populations de sa commune. Ces 25 tonnes de tourteaux d’une valeur de 4 000 000F CFA auraient été détournés par Fambougouri Diarra. D’après nos informations, le maire sortant, Massama Diarra aurait remis, le 27 décembre 2016, à Fambougouri Diarra, une somme de 1 244 000 F FCA au compte de la Banque de céréale de la commune et 87 sacs de 100kg de céréales d’une valeur approximative de 1 305 000F FCA. A la surprise générale, le présumé délinquant financier, Fambougouri puisque c’est de lui qu’il s’agit, aurait détourné cette somme et enlevé frauduleusement le reste du stock de la banque de céréales.

« Pour faciliter son travail, monsieur Fambougouri a mis fin aux travaux de la commission de gestion de ladite Banque de céréales, laquelle faisait bien son travail. Pour plus de précision, la somme détournée et le stock enlevé s’élèvent à 2 549 000F FCA », a affirmé notre source. Aussi, la sécurité alimentaire (PAM) aurait donné, en juillet 2019, une grande quantité de céréales à 10 communes du cercle de Kolokani. « Notre commune a reçu 12 tonnes de céréales qui étaient destinées à 431 ménages, à raison de 27 kg par personne. Mais, malheureusement, la joie de la commune a été d’une très courte durée car dès la réception des dons, Monsieur le maire aurait vendu presque la moitié », nous a confié une source proche du maire.

Chaque année, l’Etat malien donne 4 000 000F FCA et 5 460 000F FCA pour le bon fonctionnement de l’éducation et des CSCOM dans la commune mais cette somme n’est jamais n’arrivée à destination. A en croire notre source, les 28 écoles de la commune et les CSCOM sont toujours à l’attente de leur appui et le comité de gestion scolaire ne fonctionnerait pas depuis un bon moment. Notre source affirme que le maire aurait détourné plus de 16 380 000F CFA durant ses 3 ans de mandat.
Le procureur de la République est invité à prendre ce dossier au sérieux pour éclaircir cette affaire qui secoue la commune.

Seydou FANE
(Stagiaire)

 

 



  • TAGS

You can share this post!