news-details
Politique

DECRISPATION POLITIQUE Le RPM prêt à exiger la démission de ses députés mal élus !




Pour contribuer à la décrispation de la tension politique qui paralyse le Mali depuis près deux mois, le parti présidentiel, le Rassemblement pour le Mali (RPM) s’apprête à jouer de façon remarquable sa partition. Hier, en fin de la soirée, une information a filé sur la disposition près prochaine du parti du président de la République à appeler publiquement ses députes mal élus à rendre le tablier en vue de faciliter la négociation  de sortie de la crise sociopolitique.

Si cette information confirmée par un baron du RPM auprès l’Agence France presse se réalisait, c’est que les jours de Moussa Timbiné, l’actuel président de l’Assemblée national, sont comptés. Et le président IBK, acculé par la rue, semble se débarrasser de lui conformément aux recommandations formulées par les chefs d’Etats de la Cédéao lors du sommet extraordinaire tenu hier sur la crise malienne.

Pour écourter son séjour infernal à l’Assemblée national, le président IBK semble décider de passer par son parti qu’il charge de demander aux députés « mal élus » du RPM de rendre le tablier pour faciliter la sortie de crise, y compris Moussa Timbiné.

A en croire l’AFP une source proche du parti présidentiel a confirmé l’information en ces termes : «Oui, le Président nous a demandé effectivement de faire démissionner les députés ‘’mal élus’’ y compris le président de l’Assemblée. Ça peut faciliter les choses et provoquer des élections partielles auxquelles pourront se présenter les même s députés. Mais s’ils ne démissionnent pas, ne decision politique de la Cédéao pourrait intervenir comme ce fut le cas en Guinée-Bissau ».

N’est ce pas une éventuelle belle occasion de revanche du RPM sur Moussa Timbiné ?

YOUSSOUF Z KEYTA



  • TAGS

You can share this post!