news-details
Politique

DECRISPATION DU CLIMAT SOCIO-POLITIQUE Le président IBK multiplie les rencontres !




Dans le cadre de la décrispation du climat social très tendu, le Président de la République a rencontré le samedi 4 juillet 2020, l’imam Mahmoud Dicko, parrain du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques.

Après les remontrances contre son régime, le Président IBK semble prendre le taureau par les cornes. Ses rencontres avec l’imam Mahmoud Dicko, les partis de la majorité présidentielle et les responsables du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques s’inscrivent dans une volonté affichée (de part et d’autre) de tentative de nivèlement du fossé existant. 

La rencontre du samedi dernier avec l’imam Dicko, leur a permis de se dire certaines vérités sur la vie de notre pays. Les deux personnalités ont échangé sur les voies et moyens de sortie de crise. Visiblement, les lignes ont considérablement bougé.

 « La situation est telle que nous sommes obligés de faire de parts et d’autres, de chercher des solutions pour une sortie honorable de cette crise dans laquelle, le pays est plongé. Je suis venu, on a parlé de tout ce qui concerne cette crise que traverse notre pays de façon générale. Je pense qu’avec la volonté, de toutes les parties concernées, nous allons Inchallah trouver la solution. Mon rôle d’imam, je l’ai dit, m’oblige vraiment à être quelqu’un qui considère toujours la paix comme étant pour moi l’essentiel ; la paix dans notre pays, la paix dans la sous-région, la paix dans le monde. Je pense que chacun doit faire violence sur soi pour qu’aujourd’hui, nous puissions nous parler, se dire les vérités mais que ça soit dans le respect, dans la courtoisie entre nous, comme cela a toujours été dans la vie et au quotidien», a dit à sa sortie d’audience, l’imam Dicko.

Dans le même registre de décrispation du climat social, le président IBK a également rencontré les partis de la majorité présidentielle pour leur faire part de sa nouvelle lecture de la crise socio-politique du pays. Sans être dans les secrets des Dieux, très bientôt cette crise sera derrière nous. 

Ibrahim Sanogo dit Oliver

 



  • TAGS

You can share this post!