news-details
Economie

CuLTurE MALiEnnE Le henné au cœur de nos évènements de tous les jours




Depuis des siècles, le henné est utilisé en afrique en générale et au Mali en particulier comme produit de beauté lors des mariages baptême, fiançailles, partages de cola ou même pour le simple plaisir. au-delà de ses vertus esthétiques, le henné est considéré comme une plante bénie, provenant du paradis selon le saint coran.

En Afrique, particulièrement au Mali, le henné occupe une place de choix dans le panier des jeunes dames. Il figure dans la gamme de produits de beauté prisés et résiste à la concurrence d’accessoires de charme qui inondent le marché local. L’usage du henné se transmet de génération en génération. Le colorant à base de plante végétale sert, entre autres, à embellir les pieds, les mains et à teindre les cheveux et, mieux encore, une jeune fille non mariée qui l’applique a une forte chance de trouver un mari. Outres ces propriétés esthétiques, il possède également des vertus thérapeutiques. Pour Fanta Diarra vielle mère du quartier, le henné soigne : « en notre temps, il était utilisé pour guérir des blessures, brûlures ou contre les poux. Il est beaucoup utilisé contre les affections cutanées ; beaucoup de femmes l’utilisent pour faire pousser les cheveux. Certaines femmes l’utilisent aussi pour se bronzer », explique la veille dame. Ce colorant naturel se modernise au fil du temps. Son application fait l’objet d’ingéniosité, alternant tradition et modernité, pour donner un éclat particulier aux personnes qui l’appliquent. Le traditionnel « goudron Ba », procédé consistant à badigeonner les paumes des mains et des pieds, hérité de nos grands-mères, est remplacé par de belles fleurs et dessins. En plus d’être un fait culturel, le henné compte encore beaucoup dans nos sociétés parce qu’il sert de séduction pour les femmes. « Ce produit complète ma parure. Quand je l’applique, je me sens plus jolie. Je l’applique au moins une fois par mois et écris le nom de mon mari dans la paume de ma main comme, toutes les jeunes femmes joks », affirme Fatoumata thiocary Les hommes semblent bien apprécier ce produit de beauté, surtout quand leur nom figure dans la paume de la main. « Ma femme est encore plus belle quand elle applique du henné sur ses pieds et mains, parce qu’il est de parfaite harmonie avec son tient claire. Depuis notre mariage, il y’a de cela deux ans, elle met du henné au moins une fois chaque mois, avec de nouvelles créations à chaque fois. De ce fait, je tombe encore plus amoureux d’elle chaque fois ; je me demande bien si toutefois il n’y a pas un autre mystère derrière le henné, en plus d’être un produit venant du paradis selon l’islam », a déclaré Amadou Barry. En effet, au Mali, il est quasi rare de voir une nouvelle mariée qui n’a pas les mains et les pieds recouverts de henné. C’est un supplément d’élégance, dit-on. Aussi, à l’approche des fêtes les marchés et les salons sont bondés de femmes pour l’application du henné dont le prix varie, très souvent, entre 2500 et 5000 FCFA selon le model, la couleur, la qualité et la quantité. Quelle que soit la raison de son application, le henné garde une place importante dans nos familles. Il n’est pas encore prêt à quitter le panier des nouvelles mariées et des jeunes filles en quête d’un mari. |AïSSATA Tindé Stagiaire 



  • TAGS

You can share this post!