news-details
Politique

CRISE SOCIO-POLITIQUE Les jeunes du M5-RFP appellent à la mobilisation




La première Assemblée Générale de la  jeunesse du Mouvement du 5 juin a eu lieu le mardi 8 juillet  au siège de la CMAS. Il faut noter  que plusieurs jeunes de Bamako et ceux du l’intérieur du pays ont pris part à cette rencontre. L’objectif  était d’appeler les maliens à la mobilisation du 10 juillet pour passer à la désobéissance  civile au cas où le président ne répondait pas favorablement à leur demande.

Ladite Assemblée générale a débuté par quelques minutes de la lecture de Coran par Abdoul Karim Ouattara, membre de la jeunesse du Mouvement du 5 juin, pour que la stabilité et la paix règnent  dans notre pays. Rappelons que  C’est la première Assemblée  générale  des jeunes du M5-RFP, elle est une initiative de la jeunesse.

«la troïka a tenu sa première rencontre le 30 mai dernier, mais on ne peut pas parler de troïka sans parler des jeunes 75% des jeunes sont victimes des maux qui assaillent notre pays aujourd’hui notamment le chômage, l’insécurité et les militaires qui meurent  au font sont entre 30 ans et 40  ans, la  réunion du 30 mai a donné naissance au 5 juin ,les maliens sont sortis dans la rue pour manifester leur mécontentement .ce jour -là nous sommes sortis et notre objectif a été atteint car nous avons fait preuve de patience. Nous avons compris que la patience aboutit  toujours aux meilleurs résultats » a déclaré Paul Gouro.

« Ceux qui n’ont pas pu sortir le 5 juin sont sortis le 19 juin ce jour-là  2 millions de maliens sont sortis dans la rue, on pouvait mettre le feu au pays, le 19 juin. Mais grâce à la sagesse de notre très respectueux et éclairé Imam Dicko on a pu se retenir. Ce jour- là, nous avons retrouvé notre place dans le concert des nations. Des Etats-Unis à travers tous les pays d’Afriques avaient braqué les cameras  sur tout le Mali pour dire que nous voulons déstabiliser notre pays, nus sommes rentrés aux maisons sans rien cassé. Dès lors la CEDEAO a entamé une série de médiations entre les différents protagonistes pour décrisper la sociopolitique. Cela fait 3 jours que  nos détracteurs disaient que les jeunes du M5-RFP ne peuvent pas faire l’union sacrée. L’objectif de cette Assemblée est montrer au monde entier que nous jeune du M5-RFP pouvons l’union dans le respect, l’honneur et dans la dignité »a-t-i ajouté.

Pour sa part le président de FAD, Nouhoum Sarr dira que : « Nous sommes retrouvés ici c’est pour parler de la politique et non de la constitution, la constitution a dit ceci, constitution a dit cela non on n’est pas là pour ça. Nous avons fait confiance au président de la république pendant 7 ans, il a montré toutes ses limites donc on va lui le pouvoir qu’on l’a donné.  Si vous sortez le vendredi, avec les nourritures, on va rester jusqu'au samedi vers 14 heures et cela trouvera qu’IBK n’est plus le président du Mali. Nous mettons en garde les forces de l’ordre, tout agent qui osera tirer sur les citoyens sera jugé même si c’est 20 ans après.

Selon, Ben le Cerveau, lorsque les acteurs d’une cause deviennent des spectateurs ça sera le festival des brigands c’est pourquoi dit-il « les brigands font du n’importe quoi à notre pays c’est parce que nous avons accepté. La révolution n’est pas un diner de gala »

« Je remercie les initiateurs de cette Assemblée générale, l’organisation n’a pas été facile, beaucoup de chose ont été dites à ce sujet mais malgré nous sommes parvenus à nous réunir. Les maux qui minent notre pays sont connus : la corruption, la malhonnête, l’insécurité, la non tenue des promesses … » a conclu, l’ancien président du Conseil National de la jeunesse du Mali, Mahomed Salia Touré  

Seydou FANE

(Stagiaire)



  • TAGS

You can share this post!