news-details
Politique

CRISE SOCIO-POLITIQUE Le PM fait le point avec les secrétaires généraux des ministères




Suite à la désobéissance civile décrétée par le M5-RFP, le pays est presque paralysé et les fondements de notre démocratie sont fortement menacés. Pour évaluer les dégâts causés par ces évènements, le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, a rencontré, lundi 13 juillet 2020, les Secrétaires généraux des ministères, le Gouverneur du District de Bamako et plusieurs responsables des Forces de l'ordre.

Il a profité de cette rencontre pour faire le point de la situation sécuritaire et sanitaire, après les débordements qui ont suivi les manifestations de ces derniers jours, suite à l’appel du M5-RFP. Après le meeting, les manifestants se sont dirigés vers certains édifices publics dans l’optique de les occuper. Malheureusement la situation a dégénéré, occasionnant ainsi d’énormes dégâts matériels pour les édifices et bien publics, sans oublier des pertes en vies humaines et plusieurs blessés. Après ces évènements, il était opportun pour le chef de gouvernement de procéder à une évaluation des dégâts causés. Il a aussi mis à profit cette occasion pour inviter les principaux responsables présents à faire le point concernant leurs domaines d’intervention.

Le pays étant endeuillé, le premier ministre a demandé à ses visiteurs du jour d’observer une minute de silence à la mémoire des disparus et souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Il est ressorti des débats qu’au plan sanitaire, 158 blessés ont été enregistrés parmi les manifestants et les forces de l'ordre, au niveau du CHU Gabriel Touré et de plusieurs centres de santé de référence du District. Malheureusement 11 décès sont aussi à déplorer.

En outre, Dr Boubou Cissé a indiqué qu’une enquête est diligentée par les autorités judiciaires compétentes, pour faire la lumière sur cette tragique situation et en évaluer les dégâts sur toute l'étendue du territoire.

Par ailleurs, il invite les forces de l’ordre à plus de professionnalisme dans le cadre du maintien d’ordre. « Les Forces de l'ordre quant à elles, sont invitées à respecter le cadre d’ordre mis en place pour mieux contenir tout type de manifestation en général, et en particulier, celle hors de contrôle et pouvant dégénérer dans la violence, afin d’éviter d'éventuels dysfonctionnements », a-t-il dit.

Le Premier ministre a également appelé les secrétaires généraux à assurer la continuité du service public et le fonctionnement normal des institutions, en attendant la mise en place du gouvernement d’union nationale, dont les consultations sont en cours.

Il a enfin appelé les manifestants à privilégier le dialogue pour une décrispation de l’atmosphère. Pour lui, le Mali ayant encaissé beaucoup de coups, il serait séant d’inscrire toutes nos actions pour un retour rapide de la paix et la sérénité.

Ibrahim Sanogo dit Oliver

 

SITUATION SECURITAIRE ET SANITAIRE

Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, rencontre les acteurs étatiques

Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, a rencontré les secrétaires généraux des ministères, le gouverneur du district de Bamako et plusieurs responsables des forces de l’ordre, lundi dernier, 13 juillet 2020. Elle avait pour objectif de faire le point sur la situation sécuritaire et sanitaire.

Depuis vendredi dernier, après le mot d’ordre du mouvement M5-RFP, la ville de Bamako est sous tension. Les Bamakois assistent à un affrontement entre les forces de l’ordre et les manifestants, à travers la ville. « La vague de violence qui a alors déferlé sur la ville de Bamako, a occasionné de pertes en vies humaines et causé d’énormes dégâts matériels aux édifices et biens publics ainsi qu’aux personnes et leurs biens », a affirmé un responsable de la primature.

Ils ont également échangé sur les trois premiers jours de manifestation. Et ils ont ainsi fait le point de la situation avec les acteurs étatiques concernés. « Dr Boubou Cissé a demandé aux principaux responsables présents de faire le point concernant leurs domaines respectifs », précise la même personne. La primature a annoncé, lors de cette rencontre, qu’il y a eu 11 morts et 158 blessés. Ils ont été enregistrés parmi les manifestants et les forces de l’ordre. Il a ajouté que « le Premier ministre a par ailleurs diligenté une enquête, pour situer les responsabilités et évaluer l’étendue des dégâts ».

Au cours de cette rencontre, le premier ministre a invité les forces de l’ordre à respecter le cadre d’ordre mis en place pour mieux contenir tout type de manifestation. Pour lui, cela permettra d’éviter d’éventuels dysfonctionnements. En outre, il a appelé les secrétaires généraux à assurer la continuité du service public et le fonctionnement normal des institutions. « Dr Boubou Cissé a appelé à éviter les affrontements et privilégier le dialogue pour un rapide retour de la paix et la sérénité », a conclu la même source.

Jacques Coulibaly

 



  • TAGS

You can share this post!