news-details
Culture

CONSEIL D’ADMINISTRATION DU CENOU Un bilan satisfaisant !




La 20ème session ordinaire du Centre national des œuvres universitaires (Cenou) s’est tenue, jeudi 8 octobre 2020, à Kabala, sous la présidence de Mme Fanta Sylla, présidente du conseil d’administration. Cette activité a permis de faire le bilan à miparcours des activités réalisées.

Avant le début des travaux, la présidente du Conseil d’administration a procédé au contrôle des mandats pour se rassurer de l’atteinte du quorum. Le Colonel Ousmane Dembélé, directeur général du Cenou, à l’entame de ses propos, a remercié l’ensemble des membres du Conseil d’administration pour les efforts inlassables pour la réussite des activités. La création de centre régionaux ont permis au Cenou de consolider son processus de décentralisation. On peut parler aussi de l’opérationnalisation du nouvel outil qui a permis aux étudiants cette année de faire les demandes de bourses en ligne, sans se déplacer physiquement à Kabala. «  Nous avons aussi parlé de la nouvelle convention de bancarisation qui, dans les jours à venir va beaucoup faciliter le paiement des allocations financières aux étudiants. Au niveau des résidences, nous avons pris certaines dispositions, notamment sécuritaires. A cause de la situation de la pandémie dans notre pays, il y a beaucoup d’activités qui n’ont pas être exécutées. Mais courant premier semestre, le Cenou a atteint un niveau d’exécution de 33%. Nous pensons qu’avec l’accalmie générale au niveau du pays, courant deuxième semestre, nous allons atteindre nos objectifs. Le budget du Cenou est un peu de 22 milliards et demi de F CFA dont à peu près 20 milliards sont consacrés au paiement des allocations financières, c’est à dire les bourses et les trousseaux », a-t-il dit. Pour la présidente du Conseil d’administration, Mme Fanta Sylla, cette session ordinaire à mi-parcours permettra surement, à travers la qualité des débats et suggestions, de faire les régulations nécessaires en vue de faciliter l’atteinte des objectifs fixés pour 2020. «  La présente session se tient dans un contexte particulier de la vie de notre pays. Le Mali est affecté par une crise sanitaire due à la maladie à coronavirus, ayant entrainé la fermeture momentanée des écoles, une crise sociopolitique sans précédent. Notre capacité de résilience doit nous permettre d’émerger et de donner un souffle nouveau au Mali. Après une période très critique de notre pays, nous nous réjouissons de la tenue de la présente session qui s’inscrit dans le cadre de  : l’examen et l’adoption de l’état d’exécution des recommandations de la 19ème session ordinaire du Conseil d’administration, l’évaluation et l’adoption du rapport d’activité 2020 à mi-parcours, les divers, les communications verbales sur le manuel de procédure, la création des centres régionaux, la bancarisation », a-t-elle souligné avant de préciser que le rapport à la date du 30 juin 2020, fait ressortir le point de réalisation à mi-parcours des activités programmées en 2020, et l’état d’exécution du budget. D’importantes réalisations ! La présidente du Conseil d’administration, dira que le Cenou a engrangé d’énormes réalisations, entre autres : La création de deux centres régionaux à Bamako et à Koulikoro  ; la mise en service du nouveau système de dépôt des demandes de bourses en ligne et l’assistance à distance des étudiants  ; la révision du projet de manuel de procédure, le renforcement de la coopération à travers la participation du Cenou à l’assemblée générale de l’AOUF à Abidjan  ; la poursuite des échanges sur l’étude institutionnelle du Cenou  ; l’organisation en rapport avec les forces de sécurité d’une fouille de grande envergure sur la colline de Badalabougou  ; l’augmentation de la capacité d’accueil des résidences à travers l’ouverture d’un second bloc de dortoir ; la donation de tous les campus universitaires en réseau Wifi sécurisé avec la fibre optique ; l’organisation d’une journée sportive des œuvres universitaires élargit aux structures voisines du Cenou à Kabala ; la prise en charge médicale gratuite des étudiants( y compris les médicaments)  ; l’acquisition de matériel de prévention contre la maladie à coronavirus, l’instauration effective de la carte d’abonnement au transport et l’acquisition de matériels roulants, la poursuite de l’opérationnalisation du nouveau site afin de rendre disponible et en temps réel pour les étudiants et autres partenaires du Cenou, les informations utiles.«  Nonobstant la crise sanitaire et la dégradation de la situation sociopolitique du Mali, le Cenou a pu réaliser quelques activités et des efforts se poursuivront courant second semestre dans les sens de l’amélioration des conditions de vie et d’études au Mali », a-t-elle renchérit. Pour elle, cette session doit déboucher sur des mesures qui permettront au Cenou d’améliorer, de façon significative, la qualité de ses prestations.

|IBRAHIM SANOGO DIT OLIVER



  • TAGS

You can share this post!