news-details
Politique

CONCERTATION NATIONALE SUR LA TRANSITION AU MALI Discours de clôture du président du comité national pour le salut du peuple, le colonel Assimi Goïta




- Messieurs les membres du Comité National pour le Salut du Peuple ; - Madame le Secrétaire général du Gouvernement ; - Messieurs les anciens Premiers ministres; - Messieurs les Présidents des Institutions de la République; - Messieurs les Gouverneurs ; - Monsieur le Maire du District de Bamako: - Madame le Maire de la Commune III du District de Bamako; - Monsieur le Chef d’Etat-major général des Armées; - Messieurs les Secrétaires généraux des Départements ministériels; - Mesdames et Messieurs les Chefs des Missions Diplomatiques et Organisations internationales ; - Mesdames et Messieurs les Présidents des Autorités indépendantes; - Distingués invités - Mesdames et Messieurs, Le 10 septembre 2020, dans cette même salle, je vous invitais à réfléchir et à proposer des solutions pour une nouvelle refondation de notre Nation. En effet, depuis l’ouverture démocratique et du multipartisme politique, notre pays a connu des événements ayant entravé le bon fonctionnement de notre système démocratique. A titre de rappel, ces journées de concertation étaient l’occasion pour les forces vives de la Nation de discuter sur les préoccupations du moment et de l’avenir. Il s’agissait de diagnostiquer sans complaisance les maux qui minent notre système démocratique afin d’adopter des mesures urgentes et nécessaires. Il s’agissait particulièrement du format de la transition, de la charte de la transition et de sa feuille de route. Les sujets auxquels vous aviez débattu étaient d’une importance particulière pour l’ensemble du peuple malien démontrant tout son engagement et son patriotisme. Sachez que la Nation entière attendait le fruit de votre travail et ne doutez point que votre contribution à l’édification d’un Mali nouveau ne sera point oublier. Mesdames et Messieurs, La tâche qui nous incombe à présent est ardue, car il s’agit de mettre en application vos résolutions. Nous nous engageons à mettre en œuvre l’ensemble de ces résolutions pour le bonheur du Peuple malien. Nous demandons la compréhension et l’appui de la Communauté internationale pour la mise en œuvre diligente et correcte de la Charte et de la Feuille de Route de la Transition. Mesdames et Messieurs, Les résultats auxquels vous êtes parvenus m’autorisent à espérer à l’avènement d’un Mali nouveau, de justice, d’équité et démocratique. Sur cette note d’espoir que je déclare clos les travaux de la présente concertation nationale. Je vous remercie. Qu’Allah Bénisse le Mali !



  • TAGS

You can share this post!