news-details
Société

CÉLÉBRATION DE MAOULOUD Les djihadistes menacent de sévir !




Plusieurs sources jugées crédibles ont fait, mercredi dernier, état du passage des présumés djihadistes à Dili faisant passer un message contre la célébration du Maouloud .

Selon nos sources, six hommes armés non identifiés à bord de motos sanili ont fait irruption dans le village de Dili, situé à 50 kilomètres de Nara dans la région de Koulikoro, pour mettre en garde toute personne qui oserait célébrer le Maouloud. Selon les mêmes sources, ils se sont rendus dans la grande mosquée de cette localité pour véhiculer en quelques minutes leur message.

Au cours de la transmission de leur message, ils ont fait savoir que quiconque va célébrer le Maouloud aura le même sort que les mécréants. Il faut, en effet, préciser que les messagers ont été très clairs et brefs, d'autant plus que leur prêche n'a duré que quelques minutes.

Cette interdiction de fêter le Maouloud par les djihadistes intervient quelques jours seulement avant la célébration de Maouloud par certaines communautés musulmanes du pays. En tout cas, à Bamako, plusieurs organisations religieuses s'apprêtent à célébrer, le 28 octobre prochain, le Maouloud, alors que des djihadistes l'interdisent dans d'autres localités du pays.

Par ailleurs, il faut souligner que les musulmans du Mali sont divisés sur la célébration de Maouloud. D'autres estiment cependant que c'est en déphasage avec la religion musulmane." je suis contre la célébration de Maouloud ; c'est interdit par l'islam. On sait que certains leaders religieux en profitent pour se faire de l'argent", nous a confié Abdoulaye Traoré, réparateur.

Daouda Wagué, Imam à TItibougou explique que la célébration de Maouloud est une recommandation de Dieu. " Il n’y a rien de mal à la célébration de Maouloud ; c'est juste pour fêter la naissance du prophète Mahomet. Tout le monde sait que la naissance est un événement heureux et mérite d'être fêté ", a-t-il affirmé.

Salimata Magadji ne manque aucune heure de la prière, elle prie régulièrement à la mosquée. Elle trouve que le Maouloud est interdit par l'islam. " On ne doit pas fêter le Maouloud. C'est un événement malheureux, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent c’est le décès du prophète Mahomet. Si cela est vrai, pourquoi le fêter ?", s'est-elle interrogée avant de poursuivre que dans sa famille cet événement n'a jamais été fêté ; accusant certains leaders religieux de profiter des profanes de l'islam.

Seydou FANE

 



  • TAGS

You can share this post!