news-details
Régions

ASSOCIATION DES JURISTES MALIENNES (AJM) Comment le personnel d'appui du Ministère de justice comprend les droits et les devoirs des femmes ?




Le Ministère de la Justice, a accueilli, le 18 février dernier, la deuxième causerie débat organisée par l'AJM (Association des Juristes Maliennes).Elle visait à savoir comment le personnel d'appui de ce Ministère comprend les droits et les devoirs des femmes. Cette causerie débat était animée par Dr Kontin Marie Thérèse Dansoko, point focal genre au ministère de la justice.

En partenariat avec le projet " Voix et leadership féminin ", l'association des juristes maliennes poursuit sa causerie débat sur les droits et devoirs des femmes et aussi des hommes dans le mariage. Ladite association était au Ministère de la Justice, le jeudi dernier, pour échanger avec les chauffeurs, les plantons et les courtiers de ce Ministère.

Le Dr Kontin Marie Thérèse Dansoko a, au cours de cet échange interactif, expliqué les facteurs qui engendrent la plupart des divorces au Mali. Pour elle, le manque de communication entre les couples serait à la base." Le couple doit communiquer en vue de se comprendre, l'homme doit dire à son épouse ce qu'il n'aime pas chez elle. Indemne pour la femme", a-t-elle dit.

Il s'agissait également de comprendre les positions des uns et des autres sur les causes de divorce. "Nous avons jugé nécessaire de cibler cette catégorie de travailleurs au sein du Ministère de la Justice", a-t-elle estimé, en poursuivant que l'objectif était aussi de savoir comment, le personnel d'appui du Ministère de la Justice  appréhende les droits des femmes et les obligations des femmes vis-à-vis de leurs maris.

" Il y a beaucoup de divorce actuellement au sein de nos couples. Qu'est-ce qui  engendre  ces problèmes, pour arriver au divorce" s'est-elle interrogée. Le personnel d'appui ont fait savoir qu'il y a beaucoup de facteurs qui rentrent en jeu, notamment l'éducation des couples.

Selon Dr Kontin Marie Thérèse Dansoko, ce qu'on peut retenir comme facteur essentiel, c'est bien l'éducation des femmes et des hommes." les gens ne sont pas formés au mariage. Ils ne savent pas plus ce qu'il leur attend dans le mariage", a-t-elle fait savoir.

Pourquoi le choix du Ministère de la justice, elle répondra que celui-ci est impliqué en partie dans les résolutions des problèmes de divorce.

Seydou FANÉ

 



  • TAGS

You can share this post!