news-details
Monde

ASSASSINAT DE THOMAS SANKARA Le 15 octobre 1987 est «un véritable gâchis» pour le Burkina Faso et l’Afrique




«Le 15 octobre 1987 (date de l’assassinat du Capitaine Thomas Sankara au Burkina Faso) est un véritable gâchis. Ce fut un gâchis sur le plan politique car ce pouvoir (Conseil national de la révolution) se distinguait par la forme de participation populaire au développement que Sankara a imprimé.

Ce fut également un gâchis, car c’était une expérience de développement endogène qui intéressait même les Occidentaux qui nous aidaient. Ils se disaient que c’était peut-être la voie à suivre car l’impôt des contribuables qu’ils affectaient à la coopération aurait un sens et une portée véritable.

Ce fut enfin un gâchis sur le plan culturel car les Africains se sont retrouvés dans ce qui se passait au Burkina Faso» !

Bassirou Sanogo, ancien ambassadeur du Burkina en Algérie

(lefaso.net)



  • TAGS

You can share this post!