news-details
Régions

REGION KIDAL Une priorité pour le Mali




Une forte délégation ministérielle du Mali s’est rendue, lundi 25 janvier, à Kidal. Cette visite avait pour objectif de s’enquérir des préoccupations de la population de ladite localité et échanger sur le processus de paix et de réconciliation.

Plusieurs ministres du gouvernement de la Transition viennent d’effectuer une mission à Kidal. Elle était  composée  de  six ministres du gouvernement de la Transition. Chose qui a était prévue après le coup d’Etat dernier. Mais elle avait été repoussée à plusieurs reprises. Aujourd’hui, la situation de Kidal demeure une préoccupation pour les autorités maliennes. Ce qui explique cette visite dans la 8ème région du Mali. « Nous avons beaucoup de doléances notamment : l’école, la santé, l’eau, l’électricité, mais surtout la sécurité et la refondation », a exprimé Mohamed Ag Intalla, Amanokal de Kel Adagh. Certes, elle est confronté à d’énormes difficultés tout comme les autres régions du Mali. « Il y a beaucoup de problèmes, Kidal a un grand besoin de développement et c’est dans les tous les secteurs », a déclaré Mohamed Coulibaly, ministre de la Refondation de l’Etat, chargé des Relations avec les Institutions. Pour lui, la refondation est un processus qui doit être d’abord inclusif.

« Il est important qu’on profite de la transition pour essayer de résoudre définitivement des questions qui causent problèmes », a indiqué Ismaël Wague, ministre de la Réconciliation nationale. Pour la paix et la réconciliation tant prôné par les Maliens, il va falloir résoudre le problème lié à la compréhension de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger. Pour la délégation, il est temps que la population de Kidal commence à bénéficier les retombes de la mise en œuvre de l’Accord.

Pour Almoun Ag Mohamed, membre de la CMA, ces genres de visite sont très bonne pour le morale  de la population et rapprocher la population de l’Administration, surtout dans le contexte actuel. Il a signalé que c’est une visite qui doit être renouvelée dans une périodicité beaucoup plus courte. Continue-t-il en disant qu’elle doit être accompagnée du redéploiement des services sociaux de base.

A travers cette mission, les autorités de la Transition témoignent leur attachement à la région de Kidal, à la paix et à la réconciliation sur toute l’étendue du territoire. « Nous sommes venus à Kidal pour porter ce message. C’est pour dire à la population de Kidal que l’Etat du Mali va se refonder avec l’accord de tout le monde et que personne ne sera oubliée », a conclu le Ministre de la Refondation de l’Etat, Chargé des Relations avec les Institutions.

Jacques Coulibaly

 



  • TAGS

You can share this post!