news-details
Sports

Projecteurs sur les compétitions et le Portugal




Habituellement, l’UEFA et les villes hôtes prennent environ douze mois pour planifier les finales des compétitions. En 2020, trois phases finales ont dû être organisées en quelques mois seulement : la Champions League au Portugal, l’Europa League en Allemagne et la Women’s Champions League en Espagne. Dans une série d’articles, nous demandons à chaque association nationale comment elle a procédé.

Quatre mois après que l’UEFA a annoncé la suspension de ses compétitions 2019/-20 en raison de la pandémie de Covid-19, ses compétitions interclubs d’élite reprennent avec une série de tournois à élimination directe organisés par les associations nationales du Portugal (UEFA Champions League), d’Allemagne (UEFA Europa League) et d’Espagne (UEFA Women’s Champions League).

Lors de l’annonce de ces phases finales, en juin, le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, a été prompt à faire part de sa gratitude aux associations nationales pour leur collaboration.

« Je tiens à remercier tout particulièrement l’ensemble des associations qui ont pris part aux changements de sites, avait-il déclaré. Quand je me suis adressé à elles, elles ont immédiatement accepté de changer de sites afin de s’adapter à cette situation et ont fait preuve d’une formidable solidarité. Cette flexibilité et cette solidarité sont déterminantes pour l’avenir.»

 Élaborer, organiser et réaliser les nouvelles formules de tournoi en l’espace de trois mois a nécessité un niveau de collaboration et de coordination sans précédent entre l’UEFA, les associations nationales, les clubs et les autres parties prenantes.

» La communauté du football tout entière a travaillé main dans la main pour arriver au point où le jeu peut reprendre, et je remercie tous les acteurs du football et les gouvernements qui ont contribué à la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui. »

Pleins feux sur l’association organisatrice de l’UEFA Champions League : la Fédération portugaise de football

La collaboration entre la Fédération portugaise de football (FPF) et l’UEFA a été capitale pour relancer la saison de l’UEFA Champions League.

« Les relations entre l’UEFA et la FPF, à tous les niveaux, doivent être fluides et basées sur la confiance, la communication et les expériences communes », a déclaré Daniel Ribeiro, président de la FPF. « Comme le temps est un luxe qu’on ne peut se permettre, des plans rapides doivent être conçus et des décisions claires prises ensemble dans le but de livrer un événement qui semble avoir été préparé depuis des années.

» Une fois que la pression sera retombée, nous pourrons voir ce que nous sommes parvenus à réaliser, car ce processus est très dynamique. Ce qui est impressionnant, c’est le peu de temps qui aura été nécessaire pour planifier et livrer un événement de ce calibre. De juin à août, en moins de trois mois, tout aura été réalisé, du début à la fin. »

Dans quels stades de Lisbonne les matches de l’UEFA Champions League seront-ils disputés ?

Calendrier de l’UEFA Champions League 2019/20

Huitièmes de finale : 7/8 août

Quarts de finale : 12-15 août   

Demi-finales : 18/19 août

Finale : 23 août

 

Le résultat du tirage au sort de l’UEFA Champions League est disponible

Qu’est-ce qui a permis à Lisbonne de se préparer aussi rapidement ?

S’exprimant lors d’un événement aux côtés du président et du premier ministre du Portugal, Fernando Gomes, le président de la FPF, a déclaré : « La Champions League peut se dérouler au Portugal dans les meilleurs délais parce que nous avons des clubs qui investissent dans d’excellentes infrastructures et qui les maintiennent à un haut niveau. C’est le cas non seulement des stades, mais aussi des centres d’entraînement, qui seront très utiles dans le cadre de ce tournoi sans précédent. Sans les clubs, nous n’en serions pas là ».

« Lisbonne nous offre un cas d’école : pour n’importe quelle opération, quand l’engagement est total et que tout le monde tire à la même corde, l’efficacité et l’efficience sont au rendez-vous, explique Daniel Ribeiro. Tout a commencé quand le gouvernement portugais au plus haut niveau, y compris les autorités sanitaires, a affiché son soutien à l’événement, et quand le Sport Lisboa e Benfica et le Sporting Clube Portugal ont mis leurs stades et leurs terrains d’entraînement à disposition. »

Les principaux défis pour l’UEFA et la FPF ?

« L’un des plus grands défis a consisté à trouver des hôtels et des terrains d’entraînement à proximité de ces derniers afin de répondre aux exigences de chaque équipe », explique Daniel Ribeiro.

Les hôtels et les trajets en avion nécessitent une étroite coordination afin de garantir à chaque équipe en déplacement un environnement simple, privé et sécurisé. Lisbonne abrite deux stades de renommée mondiale, neuf centres d’entraînement de haute qualité et pléthore d’hôtels adéquats, qui ont été choisis par les clubs eux-mêmes.

« Il s’agit d’un événement consacré exclusivement aux équipes, qui doit se concentrer sur les besoins de ces dernières et leur offrir les meilleures conditions possibles quand elles débarqueront à Lisbonne », ajoute Daniel Ribeiro.

Evénements majeurs de l’UEFA organisés par le Portugal

1967 : finale de la Coupe des clubs champions européens

1992 : finale de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne

2004 : phase finale du Championnat d’Europe de football de l’UEFA

2005 : finale de la Coupe UEFA

2006 : phase finale du Championnat d’Europe des moins de 21 ans de l’UEFA

2014 : finale de l’UEFA Champions League

2014 : finale de l’UEFA Women’s Champions League

2019 : phase finale de l’UEFA Nations League

Cette liste ne comprend pas les finales de la Coupe UEFA en deux matches auxquelles des équipes portugaises ont participé en qualité d’équipes recevant es.

 



  • TAGS

You can share this post!