news-details
Economie

PROGRAMME DE FILETS SOCIAUX DE JIGISEMEJIRI 100 milliards FCFA à l’endroit des ménages vulnérables




Après que le Mali eut connu ses premiers cas positifs à la Covid-19, en 2020, le gouvernement a pris des mesures préventives pour éviter la propagation de cette maladie. C’est pourquoi, le Programme Gouvernemental de Transferts Monétaires d’Urgences (PGTMU) était face à la presse pour faire le point de sa gestion de la crise sanitaire

Financé à hauteur de 100 milliards FCFA, ce programme d’assistance sociale, piloté par Jigisemejiri, est une action mise en place par le gouvernement en collaboration avec la Banque mondiale, depuis 2013. Ses objectifs : accroître l’accès des ménages vulnérables aux transferts d’argent, et créer un système adaptif national de filets sociaux au Mali.

Le PGTMU est réalisé en deux étapes : la première phase concerne l’actualisation des données du Registre Social Unifié (RSU) pour les 352 900 ménages bénéficiaires. Il s’agit des bénéficiaires déjà répertoriés de Jigisemejiri, des indigents bénéficiaires du Rames de l’Agence Nationale d’Assistance Médicale (ANAMA), des bénéficiaires de certaines ONG internationales entre autres. « Nous avons au total dans la base actuelle du Registre Social Unifié (RSU)  352 900 ménages pauvres et vulnérables répartis dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou Gao et Kidal », a expliqué le conseiller technique du ministre de l'Economie et des Finances, Diakariadia Dembélé.

Pour les 647 100 ménages bénéficiaires de la deuxième phase, leur identification a été effectuée par les comités de ciblage composés de chefs de quartier ou de village, les présidents des associations de femmes et de jeunes, et les leaders religieux ; le tout sous le contrôle des maires et des services de développement social.

Les ménages recensés feront l’objet d’enquêtes socioéconomiques pour confirmer ou infirmer en tranche unique la somme de 90 000 FCFA payable par voie électronique. Les paiements se feront progressivement dans chaque localité, en fonction de l’état d’avancement des enquêtes socioéconomiques.

Les critères de cibles sont destinés à des ménages très pauvres en difficulté alimentaire, les ménages infectés par la pandémie de Covid-19 et les ménages dont les activités ont fortement été affectées par cette maladie

S’agissant du mécanisme d’enregistrement et d'identification des bénéficiaires, l’intervention de l’Exécutif va concerner toutes les régions. Il s’agit de procéder aux paiements de transferts monétaires aux ménages les plus pauvres et les plus vulnérables.

Dans l’ensemble, le programme devra atteindre 1 million de ménages bénéficiaires PGTMU à travers tout le pays, et s’écoulera jusqu’à la fin de cette année.

La cérémonie a enregistré la présence du Responsable du programme RSU, Djibril Thiam, du Coordinateur du Jigisemejiri, Mahmoud Alou Sako, du directeur national de la Protection sociale et de l’économie, et du spécialiste des transferts monétaires, Koulou Fané.

Mamadou Sangaré

 



  • TAGS

You can share this post!