news-details
Politique

PRETENDUE AUTORISATION DE L’HOMOSEXUALITE AU MALI Le gouvernement dément et se fâche contre le site France24




Le Gouvernement de la République du Mali dément formellement les informations d’un article publié, sur le site de France24, prétendant que le Mali aurait autorisé les relations entre personnes de même sexe. Le régime IBK, sonné par les manifestations sociopolitiques, a trouvé sur quoi rebondir depuis le mardi 7 juillet 2020. Pour ce faire, le régime s’est mis dans tous ses états et dénonce, avec la dernière rigueur, cette attitude de France24 qu’il qualifie de «grande légèreté ».

En effet, dans une de ses publications du mardi 7 juillet 2020, le site écrit : « ces dernières années, le Gabon, le Botswana ou Taïwan ont légalisé les relations entre personnes de même sexe, rejoignant la Côte d’Ivoire, le Mali, la République démocratique du Congo et le Lesotho…. ».  Face à cette publication, le gouvernement du Mali s’est pressé de réagir et fait du sujet une affaire d’Etat.  « La République du Mali affirme solennellement n’avoir jamais pris un texte autorisant des relations entre personnes de même sexe. La loi No 2011 – 087 du 30 décembre 2011 portant code des personnes et de la famille est très explicite en la matière, notamment en ses articles 280 et 289 », se rectifie le régime IBK dans un communiqué publié le même jour.

Mieux que ça, le gouvernement du Mali se montre mordant dans sa réponse comme pour attirer l’attention des Maliens sur la gravité des faits. « Le Gouvernement de la République dénonce avec la dernière rigueur cette grande légèreté de France24 qui cite une source dont les informations sont en porte à faux avec le contenu de l’article en question », indique le communiqué. Tout porte à croire que l’erreur, sans doute inacceptable du site France 24, est intervenue à un moment où le régime n’est pas du tout de bonne humeur.

Youssouf Z KEITA

 



  • TAGS

You can share this post!