news-details
Politique

POUR LA LIBERATION DE SOUMAÏLA CISSE Les militants de l’URD annoncent la tenue d’un gigantesque rassemblement




Les membres du bureau national de l’URD ont animé un point de presse, le lundi 29 juin 2020, au siège de l’URD. L’ordre du jour portait exclusivement sur le cas Soumaïla Cissé qui défraie la chronique ces temps-ci.

Le point de presse a été animé par Abdrahamane Diarra, président de la jeunesse URD. Dans son exposé luminaire qui fait le point de la situation de captivité injuste du chef de file de l’opposition. Il dira que depuis le 25 mars 2020, l’honorable Soumaïla Cissé et sa délégation ont fait l’objet d’un rapt sur la route allant de Saraféré à  Koumaira dans le cercle de Niafunké, région de Tombouctou.  Sa délégation était composée de plus d’une dizaine de personnes comprenant des membres du parti venus de Bamako et chez de Nianfunké. Un groupe de 5 personnes comprenant deux blessés par balle ainsi que la dépouille du garde du corps du Soumaïla a été libéré, quelques heures après le kidnapping.

Selon le conférencier les deux blessés se portent bien actuellement. « Vous l’aurez ainsi compris que depuis le 25 mars, l’honorable Soumaïla Cissé demeure toujours détenus par ses ravisseurs. Nous rappelons à ce stade qu’aucun groupe n’a encore revendiqué ce rapt. Par ailleurs, nous notons que beaucoup d’efforts ont été consentis à la fois par les militants de l’URD, les associations et mouvements. C’est le lieu de les remercier très sincèrement pour tous les efforts déployés en vue d’obtenir la libération immédiate de l’honorable Soumaïla Cissé. Par la même veine, il a remercié les jeunes des partis de l’opposition, de la majorité et du centre. Nous saluons aussi les efforts du gouvernement à travers la mise en place d’une cellule de crise pilotée par l’ancien premier Ousmane Issoufi Maiga. Toutes fois, malgré les efforts consentis par les autorités, le peuple est inquiet  et ne demande qu’une seule chose la libération immédiate et sans condition de Soumaïla Cissé », a-t-il dit.

Les révélations du Président IBK

Toujours selon Adrahamane Diarra, le mardi 16 juin 2020, le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita lors de son allocution tenue devant certaines forces vives de la nation au centre internationale de conférence de Bamako, a affirmé que son frère et cadet l’honorable Soumaila Cissé, Président de l’URD et chef de file de l’opposition est en vie et sera libre très bientôt. Il a même dit connaître  ses ravisseurs.« Nous avons cette nouvelle avec beaucoup d’espoir mais cela fait bientôt 15 jours. Alors pour nous, le bientôt c’est quand monsieur le Président », a-t-il renchéri.

Rappelant les circonstances du rapt, il a précisé que malgré la situation sécuritaire délétère et dégradée, le Président Soumaïla Cissé est allé en campagne en faisant confiance aux assurances données par les autorités sur les dispositions sécuritaires. Et qu’à leur tour, ils veulent faire aussi confiance à la déclaration du Président de la République pour sa libération dont ils se posent beaucoup de questions sur le sens du bientôt du président de la République. « Nous sommes à 97 jours d’inactivités de notre président. Ses frères et sœurs vivent dans une angoisse indescriptible depuis 97 jours. Nous allons agir et nous entendons agir avec tout le peuple Malien pour exiger  la libération immédiate et sans condition de Soumaïla Cissé », a-t-il précisé.

Les actions en gestation pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé

Pour ce faire, ils n’entendent pas restés les bras croisés. C’est dans cette dynamique que, les membres du bureau national de l’URD envisagent de poser des actions drastiques dans les jours à venir. « Nous comptons élargir cette semaine le sit-in organisé au niveau du monument  de la colombe  entre 7 heures et 8 heures à 14 autres carrefours stratégiques  du district de Bamako et de Kati pour donner plus de visibilité à nos actions. Nous organiserons des caravanes pacifiques motorisés dans e district de Bamako et Kati les mardis 30 juin 2020, mercredi 1 juillet  et dans la matinée du jeudi 2 juillet 2020. Pour terminer cette semaine d’intense activité, nous invitons tout le peuple malien à un grand rassemblement pacifique, ce jeudi 2 juillet à l’esplanade de la bourse de travail à partir de 14 heures pour un objectif unique, la libération immédiate de l’honorable Soumaïla Cissé », a-t-il annoncé.

Ibrahim Sanogo dit Oliver



  • TAGS

You can share this post!