news-details
Régions

PLUSIEURS VEHICULES IMMOBILISES A L’ENTREE DE KATI Les jeunes katois réclament leurs députés




A l’instar de Sikasso et de Bamako, les jeunes de Kati sont sortis massivement le lundi 13 juillet 2020 pour réclamer leurs députés déclarés vaincus par la Cour constitutionnelle à l’issue des résultats définitifs du second tour des élections législatives de mars 2020.

Ils étaient une centaine de jeunes Katois qui ont bloqué la route principale Bamako - Kayes à l’aide de cailloux et de débris de meubles. Cette sortie musclée des Katois a fortement perturbé la circulation dans la soirée du lundi 13 juillet 2020. Sur place, on pouvait compter une file d’une dizaine de véhicules qui ont été immobilisés par les manifestants qui demandaient que la victoire volée de leur député soit restituée.

Il s’agit de la liste ASMA/CFP, UM-RDA-ADJS, Horonya Ton, Parena, PRVM Fasoko  arrivée en tête au second tour des élections législatives selon les résultats provisoires du ministère de l’Administration territoriale et des Collectivités locales.

Pour rappel, le même jour la route principale reliant Sikasso et Bamako avait été prise d’assaut par des manifestants empêchant toute sortie et rentrée dans la ville du Kénédougou. 

YZK  

 



  • TAGS

You can share this post!