news-details
Société

MOUSTAPH DIALLO DE FARABANA SUR L’AFFAIRE DU BŒUF BRULE VIF « Je présente mes excuses à tous les Maliens »




Interpellé par le procureur de Kati puis placé sous mandat de dépôt le lundi dans l’après-midi, suite à la publication sur les réseaux d’une scène de sacrifice dans la brousse du village de Farabana, Moustaph Diallo présente ses excuses aux Maliens qui ont pu être vexés par la violence des images.

En volant au secours d’un Malien de l’extérieur menacé d’être spolié de ses biens dans une grande société en France, Moustaph  a rencontré la prison.  En présentant ses excuses, le féticheur de Farabana, que nous avons pu joindre quelques heures avant sa mise sous mandat de dépôt, a aussi tenu à informer les Maliens que la publication de la vidéo sur les réseaux sociaux n’était pas un fait prémédité. 

A l’en croire, la scène de sacrifice a été filmée par le frère du Malien de l’extérieur qui voulait coûte que coûte donner à son grand frère, bloqué en France suite à la fermeture des frontières, la preuve que le sacrifice a été effectivement fait. « Je n’étais pas d’accord au départ pour le filmage. Pour preuve, je n’ai jamais auparavant filmé mes scènes de sacrifice. Je reconnais que cette vidéo ne devrait, en aucune manière, se trouver sur les réseaux sociaux. Du coup, je présente toutes mes excuses à tous ceux et celles qui ont été forcés à regarder cette vidéo. Je promets d’être plus vigilant afin qu’une telle faute ne se reproduise plus. J’insiste là-dessus et c’est important, ce n’est pas moi l’auteur de la publication de cette vidéo. Je ne l’ai jamais fait et je ne le ferai jamais. Encore une fois, je m’excuse auprès des Maliens », a dit le féticheur qui ajoute que le fétichisme est un choix qu’il assume.

Youssouf Z KEITA  

 



  • TAGS

You can share this post!